Conserver, réparer ses livres anciens : colle, gomme, cire…


Avoir des livres anciens nécessite un minimum d’"outils" pour les réparer (un peu), les conserver, bref leur redonner une petite jeunesse. Je n’évoquerai pas ici les moyens industriels et chers, mais des petites choses que l’on peut pratiquer chez soi, simplement. Attention il ne s’agit pas de transformer vos livres ni de les dénaturer… Si l’ouvrage est trop abîmé le mieux est de l’isoler dans une boîte (à sa taille si possible).

Les outils indispensables :

- des gants blancs en coton (une paire c’est mieux ;-)) que l’on trouve dans certains magasins de photos. Entre 3 et 5 € (ils se lavent)

A utiliser avec modération comme précisé ici : les gants : une mauvaise solution

- un pinceau pas trop gros pour le nettoyage, un autre pour les réparations

- de la colle d’amidon liquide en pot  (à acheter plutôt qu’à faire soi-même car celle du commerce contient un fongicide). La colle blanche sera à éviter du fait de son caractère non réversible. La librairie Essentiam sur son blog conseille la colle à l’amidon Planatol Elasta (disponible sur le site du Géant des Beaux-Arts, environ 18 € le pot d’un Kg).

- un pot de cire 213 commercialisé par la BNF

- un chiffon doux

- une gomme chaussette que l’on trouve en fouinant bien dans certains magasins de beaux-arts ou arts et créations. C’est une poudre qui est contenue dans un fin tissu et qui permet un gommage délicat ! Prix : 10 € environ.

Vous pouvez aussi acheter du savon Brecknell pour le nettoyage du cuir mais personnellement je ne l’utilise pas. La librairie Essentiam a réalisé une petite vidéo sur le nettoyage d’une reliure et donne aussi des conseils pour le nettoyage et l’entretien des reliures. Vous pouvez vous procurer auprès d’elle de la cire et du savon Brecknell.

A n’utiliser sous aucun prétexte :

Tout adhésif (scotch…) quel qu’il soit !

Les étapes :

Enfiler les gants en coton

- le dépoussiérage :

Parcourez chaque page de l’ouvrage pour enlever les possibles poussières ou salissures entre les pages.. Utilisez le pinceau ou la gomme chaussette (taches). Vous pouvez aussi nettoyer la reliure avec un autre chiffon doux si le document est poussiéreux.

- les réparations (suivant l’état) :

A n’utiliser qu’avec précaution ! Il s’agit de recoller certaines parties d’une reliure ou des pages de garde qui se détachent, c’est tout… Par exemple : les coins, la tête ou la queue… Je m’en sers beaucoup pour recoller des bouts de peau de la reliure…

- le "cirage" :

Il s’agit de nettoyer le cuir de la reliure et de le protéger. Vous pouvez nettoyer le cuir avec le savon Brecknell. Laissez sécher. Puis avec un chiffon doux passez de la cire 213 sur le cuir et laissez sécher… Attention pour certains cuirs naturels ou en veaux clairs faites un essai préalable sur une petite partie peu visible.

Cas difficiles :

Moisissures : avant tout, le mieux est d’éviter l’achat de livres comportant des moisissures (dues à un livre bien souvent "mouillé") . Sinon il faut isoler ces livres des autres… et il n’y a pas grand chose à faire (en tant que particulier) si ce n’est d’éviter l’humidité…

"belles" moisissures en coin !

"belles" moisissures en coin !

Insectes et rongeurs: poissons d’argent, vrillettes, mites, termites, blattes, rats…

Il arrive parfois que le livre que l’on vient d’acheter comporte des petits trous soit sur la reliure, soit dans les pages, formant parfois des galeries plus ou moins étendues… C’est le méfait d’insectes qui aiment le cuir, le papier…

Les insectes aiment bien le papier !

Les insectes aiment bien le papier !

Le mieux dans le cas d’un achat est de bien vérifier l’ouvrage et de le mettre "en quarantaine". L’application de la cire 213 pour la reliure le préservera d’attaques futures…

En cas de contamination isolez les ouvrages incriminés dans des sacs plastiques, protégez les autres livres anciens dans des boites par exemple … Essayez de repérer insectes, larves qui traineraient dans la pièce…

Pour les livres attaqués j’ai déjà pour ma part utilisé un produit fongicide utilisé pour le traitement du bois (si si ! )… Efficace et cela ne laisse qu’une petite odeur… Par contre à n’utiliser qu’en dernier recours car ce n’est pas un produit neutre… Sinon il existe des sociétés spécialisées dans le traitement de ces ouvrages contaminées (cher cher !).

La librairie Essentiam propose un excellent guide pratique en ligne (gratuit) pour l’entretien, le soin et l’embellissement des reliures anciennes. Il complète à merveille cet article.

Pour aller plus loin :

Un très intéressant article paru dans le BBF, Bulletin des Bibliothèque de France, en 2005 sur les ennemis du livre et les moyens pour les prévenir :

Laffont, Caroline ; Mouren, Raphaële, « Les ennemis du livre », BBF, 2005, n° 1, p. 54-63
[en ligne] <http://bbf.enssib.fr&gt; Consulté le 16 juillet 2008

Vous pouvez consulter et télécharger les fiches pratiques pour la prévention des documents élaborées par la BNF qui sont à destination des professionnels mais qui vous seront utiles.

Enfin ne mettez pas vos livres en plein soleil, mais à l’abri de la lumière, dans un endroit frais si possible et ne les arrosez pas…;-))

Léo Mabmacien

About these ads

32 réflexions sur “Conserver, réparer ses livres anciens : colle, gomme, cire…

  1. ollivier dit :

    Pour "tuer" les champignons et autres bestioles qui aiment le papier, il faut mettre les livres à traiter dans une boite métallique ou un sac plastique et mettre du camphre que l’on trouve dans les drogueries.

  2. bibliomab dit :

    A voir, il repousse les insectes mais de là à les éliminer… Qui a testé ?

    Léo

  3. florence dit :

    bonjour,
    est ce que la Biblio Nationale commerciale la cire 213 aux particuliers ou est ce qu on peut l acheter ailleurs?
    par avance je vous remercie de votre reponse

  4. bibliomab dit :

    Bonjour,

    Tout à fait : allez donc voir ce lien :

    http://editions.bnf.fr/objets/cire/cire.htm

    et pour commander :
    Renseignements et commandes

    Vous pouvez faire parvenir vos commandes au service commercial de la BnF par courrier, par fax ou par courrier électronique. Une facture pro forma, incluant les frais de port, vous sera adressée accompagnée de nos conditions de vente et d’un formulaire de paiement par carte bancaire. L’expédition des commandes est effectuée par la poste dès réception du règlement.

    Bibliothèque nationale de France
    Service éditorial et commercial
    58, rue de Richelieu
    75084 Paris cedex 02
    Téléphone : 01 53 79 81 73 / 81 75
    Télécopie : 01 53 79 81 72
    Mél. : commercial@bnf.fr

    Bien à vous
    Léo

  5. Lorraine dit :

    Bonjour,

    Petit conseil de la part d’une restauratrice d’arts graphiques diplômée : la colle blanche n’est que très peu réversible, il vaut mieux éviter de l’utiliser, surtout pour les parties papier. D’autres adhésifs telle la colle d’amidon (blé et riz), moins faciles d’emploi mais naturels et réversibles, sont recommandés pour éviter une dégradation ultérieure du document.
    Cordialement

  6. franck dit :

    bonjour

    j’ai un livre ou certaines pages sont collées entre elles et impossible de les séparer sous peine de les déchirer et ainsi perdre leurs contenus

    est ce que de le mouiller avec de l’eau faciliterais leurs séparation?

    par avance merci

    cordialement

    franck

  7. Florian dit :

    Petites questions : je me suis rendu à Lisbonne le mois dernier et y ai acheté un livre ancien datant de 1918. Il y a une déchirure au niveau de la reliure, sur le coin supérieur gauche (ça s’appelle la queue je crois), un morceau de la taille d’un pouce est en train de s’enlever.

    -Que me conseillez vous de faire pour le réparer ?

    -Comment puis-je savoir s’il a de la valeur (autre que sentimentale ^_^) ?

    -Me découvrant actuellement une passion pour la bibliophilie, je suis avide d’information, auriez vous quelques bonne adresses (virtuelles ou pas) ? :-)

    J’habite Paris. Je vous remercie d’avance pour vos lumières ;-)

  8. bibliomab dit :

    Bonjour,

    Le mieux en restauration est de s’adresser à un professionnel (relieur). En ce qui concerne votre livre il faudrait me dire la matière de la reliure (cuir, percaline….). Le plus simple est d’utiliser la colle blanche si le livre a peu de valeur… Pour la valeur il faudrait des infos complètes. Là aussi vous pouvez vous adresser à un libraire pour estimation ou aller voir un peu les prix sur des sites de ventes en ligne comme marelibri.com
    un répertoire de relieurs :
    http://www.livre-franchecomte.com/reprelieurs/reprelieurs.htm

    Bien cordialement
    Léo

  9. Bonjour à vous,

    Restaurateur de livres anciens, je me permet de vous avertir que la colle d’amidon n’est absolument pas préconisée pour l’entretien des reliures. Possédant un fort pouvoir "mouillant", cette colle aqueuse fonce les cuirs anciens de façon irréversible.
    La Klucel G (à dilution alcoolique) est utilisée pour le renforcement des revêtements extérieurs ; son utilisation (dosage, application …) demande des gestes déjà professionnels (mais peut être tester par des amateur, choisir un alcool le plus pur possible).

    Cordialement,

    J. Jacques

    Ps : si vous avez des questions, vous pouvez me contacter sur mon site

  10. bibliomab dit :

    Je ne comprends pas tout : vous parlez d’entretien des reliures avec la colle… n’est ce pas plutôt pour réparer la reliure ?

    Bien cordialement
    Léo

  11. En effet, pour les cuir anciens, qui présentent souvent des épidermures (dégradations de surface suite aux frottements, à l’attaque de lépismes, aux dégradation chimiques…), un réencollage de la surface (avec de la Klucel G, Hydroxypropylcellulose) est réalisé au travers d’un massage manuel. Il permet de restructurer l’épiderme du cuir, de renforcer et de flatter la fleur avant d’appliquer une cire de conservation (cire 213 par exemple).

    Cordialement,
    J. Jacques
    http://www.restaurateur_livres.com

  12. bibliomab dit :

    Ok merci je comprends mieux…. En fait l’article que j’ai fait est surtout destiné aux amateurs qui désirent faire de petites réparations et/ou entretien de leurs livres, pour le reste il faut s’adresser aux professionnels. Pour la colle d’amidon c’est uniquement pour remettre en place des morceaux de la reliure…. Mais bon un bibliophile ne devrait-il pas acheter uniquement des livres parfaits (sourire) ?
    Léo

  13. :-) Ils peuvent être égratignés mais parfaits pour certains.

    Je souhaitais juste apporter une précision, un conseil, car l’usage de la colle d’amidon sur les cuirs est effectué, même par certains bibliophiles et professionnels …
    L’usage des colles d’amidon sont principalement destinées pour la restauration de papier. La colle Planatol Elasta N par contre est un bon produit pour recoller des fragments du revêtement de toile, de cuir …

    Salutations

  14. ROCHE MARTINE dit :

    bonjour,
    je suis une simple personne qui veut réparer des livres ordinaires dont les feuilles se décollent.j’ai essayé de la colle mais cela ne tient pas, je voudrais faire une petite formation s’ il le faut, je voudrais apprendre avec quelqu’un comment réparer.
    Merci de me répondre
    Cordialement
    Martine ROCHE
    0472896915

  15. Michel Girardin dit :

    Bonjour,

    Souhaitant redonner une certaine "jeunesse" à des ouvrages illustrés du XIXième siècle dotés, d’une couverture recouverte de percaline rouge avec des dorures, j’ai déjà restauré le dos et les mors.
    Mais je souhaiterais savoir s’il existe un moyen – de nettoyer ces couvertures qq peu salies et avec aussi une ou deux taches : quel produit ou savon ? – voir de redonner un peu de couleur aux endroits totalement passés.
    Cela doit pouvoir se faire car j’avais vu qq photos "avant" et après" sur un site de restauration et j’avais lu qq part qu’un mélange d’aquarelle et de colle planatol donnait satisfaction pour ce genre de support.
    Est-ce à portée d’une amateur qq peu éclairé :-) ?
    merci pour votre avis

  16. Anonyme dit :

    Bonjour,

    j’ai acheté un lot de petits albums "Sajou" (broderies au point de croix)avec des planches de point de croix , le lot est ancien et parfois abîmé.
    Les albums sont en accordéon et certaines pages sont déchirées au niveau de la pliure… j’ai lu qu’il ne fallait surtout pas utiliser de scotch…
    alors que puis-je faire pour ces petites merveilles d’alphabets anciens ?
    Je vous remercie de votre réponse ,

    Caroline

  17. Gael dit :

    Pour "tuer" naturellement les insectes et ou les champignons une technique très éfficace, vous mettez le ou les livres à l’intérieur d’un sac plastique si possible hermétique, vous metter l’embout d’aspirateur et déclanchez l’aspirateur, ainsi, vous faites le vide d’air. Fermez rapidement le sac. Ainsi privé d’air, les insectes et champignons vont mourir en 2 ou 3 semaines et si le sac est transparent vous pourrez même voir le type d’insecte et faire un traitement préventif ensuite. Cette technique et applicable pour tous les objets en bois par exemple , statues anciennes etc….
    Methode qui m’a été transmise par un professionnel reconnus dans la restaurations d’objets et batiments ancien, travaillant avec les monuments historiques, musée etc..

  18. Merci infiniment pour votre blog et vos articles. c’est particulièrement intéressant. J’ai plusieurs livres dont un avec un dos en cuir mais les reliures sont fortement abimés, celui-ci j’envisage de le confier à un relieur d’art car beaucoup trop délicat à manipuler, bien qu’il soit déjà dans une boite cartonné à sa taille. Les six autres sont en percaline je pense et n’ont pas de dos cuir heureusement. J’aimerai savoir s’il était possible de les nettoyer dans un premier temps avec un savon doux type pour les mains ou est-ce vraiment déconseillé ? vu le peut d’argent dont je dispose en ce moment pour leur restauration totale je pense faire le strict nécessaire pour le moment.

    En tout cas votre blog est une véritable mine d’or et étant passionnée par les livres anciens, je reviendrai lire vos articles régulièrement.

  19. Merci beaucoup.
    Pour les reliures en percaline je vous conseille ce lien :

    http://livresanciens-tarascon.blogspot.fr/2012/11/une-restauration-amateur-dune-percaline.html
    en tout état de cause :

    Cartonnages romantiques en percaline. – Supportent mal les réparations qui restent toujours assez visibles.

    surtout pas avec un savon doux pour les mains. Pour ma part je conseillerais juste un petit gommage avec une gomme chaussette (et encore)… Un autre article intéressant sur la restauration ou pas :

    http://www.essentiam.fr/livres-anciens/2011/10/transformer-un-livre-ancien-en-livre-neuf-attention-danger/

    Cordialement
    Léo

  20. Merci beaucoup Léo pour ces deux liens, j’ai lu le premier avec beaucoup d’intérêt, mais je ne me sens pas à la hauteur d’une restauration pour le moment. J’ai télécharger au format pdf un ouvrage très intéressant "guide entretien" "Entretien des reliures XVIIe XVIIIe et XIXème siècle, ou comment conserver, entretenir et embellir vos livres anciens" aux Librairies Essentiam, un guide pratique.

    Pour le moment je m’occupe à les dépoussiérer ce qui prends un temps considérable, et j’ai trouvé une alternative au fameux pinceau éventail, c’est le mini-aspirateur pour clavier de pc à utiliser avec l’embout en poils certes synthétique, mais avec une infinie précaution c’est toujours utile et pratique.

    Puis j’ai pris contact avec un relieur d’art près de chez moi et une librairie spécialisé en livres anciens pour me faire une idée sur la valeur que mes livres de famille ont.

    Mais j’ai envie de les transmettre cela c’est sûr !!!

    Bonne continuation pour ce blog, j’y découvre pleins de choses super intéressantes.

  21. Bruno Fazio dit :

    Pour éliminer une étiquette (de celles avec lesquelles il fallait mouiller la colle pour les coller) au dos d’une reliure en peau (du XVII siècle), qu’est-ce que vous pouvez me conseiller?

    Merci à l’avance.

  22. Bonjour,

    J’ai une méthode (peu orthodoxe) mais qui fonctionne bien : je mouille légèrement avec une éponge humide l’étiquette puis je gratte doucement avec un coupe-papier en inox : cela donne d’assez bons résultats. Si l’étiquette est ancienne je la laisse sur le volume.
    Cordialement
    Léo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s