Les facéties de l’Abbé Laurent Bordelon


"Il disait de ses propres ouvrages que c’étaient ses péchés mortels. Dont le public fait pénitence ! lui répliqua t-on" (Cité par Michaud dans sa Biographie universelle).

Né à Bourges en 1653 et décédé en 1730 à Paris l’Abbé Laurent Bordelon fut un sacré personnage. Polygraphe, dramaturge, docteur en théologie et chapelain, journaliste, utopiste et précepteur, on lui doit une quarantaine de textes, dans tous les genres, parodiques ou critiques, aujourd’hui tombés dans l’oubli. Infatigable lecteur et travailleur acharné, Jean-Pierre Vittu (dans la notice qu’il lui consacre) précise que "les sujets de ses écrits révèlent une polygraphie de circonstances". L’abbé se "saisissait d’un sujet en vogue qu’il amplifiait, copiait, voire plagiait". Il cite le cas de l’ouvrage "De l’astrologie judiciaire" qui "s’ ‘inscrit dans le flot d’ouvrages consacrés aux comètes depuis Pierre Petit (1665), jusqu’à Pierre Bayle". Joseph de La Porte et Chamfort dans leur Dictionnaire dramatique (1776) écrivent que "s’étant repenti quelques années avant sa mort (…) de toutes les frivolités qu’il avoit écrites, il fit tout ce qu’il put pour en ôter le souvenir ; ce qui est cause qu’on a si peu de ses ouvrages, qui sont tous en prose, & d’un style comique, & même bas." Un exemple ci-dessous avec "Le supplement de tasse rouzi friou titave aux femmes ou aux maris pour donner à leurs femmes" :

En voici un extrait :

"On va dire , sans doute, que voila un titre de Livre bien étrange : Le Supplement de tasse rouzi friou titave ! Qu’est-ce qu’on peut attendre d’un tel Ouvrage ? s’écriera-t-on. Je ne voi pourtant pas qu’il soit fort difficile d’en deviner le dessein, pour peu qu’on sçache ce que c’est que le Tasse rouzi friou titave." Il propose alors un dialogue extrait d’une pièce de M. Poisson. Puis il poursuit : " On vient de voir par ce Dialogue, qu’on prétend que des coups de bâton , bien appliquez fur le dos d’une femme, en même temps qu’on prononce ces paroles, tasse rouzi friou titave, ont, par une admirable proprieté, le pouvoir de la rendre douce, sage, et fidèle à ses obligations. Mais, ai-je dit souvent en moi-même , ne pourroit-on point trouver quelque expedient moins violent & plus digne de la societé conjugale ? Car enfin le bâton ne sied point du tout à cet égard dans la main d’un honnête homme (…)". La suite est en ligne.

La plupart de ses oeuvres ne sont pas signées (son nom n’apparaît pas) ou sous pseudonyme : M. l’A. B*** ; M.O.C.  ; ***, Monsieur ; B. M. l’A etc… Une page Facebook lui est même consacrée.

Notice sur Bordelon dans la Biographie universelle, ancienne et moderne de Michaud :

Texte non disponible
Biographie universelle, ancienne et moderne ou, Histoire, par ordre alphabétique, de la vie publique et privée de tous les hommes qui se sont fait remarquer par leurs écrits, leurs actions, leurs talents, leurs vertus ou leurs crimes Par Joseph Fr Michaud, Louis Gabriel Michaud

La page consacrée à Bordelon dans La France littéraire par Quérard :

Texte non disponible
La France littéraire, ou Dictionnaire bibliographique des savants, historiens et gens de lettres de la France ainsi que des littérateurs étrangers qui ont écrit en français, plus particulièrement pendant les XVIIIe et XIXe siècles … Par Joseph Marie Quérard

Ouvrages disponibles en ligne (liste non exhaustive, avec les fautes) :

Arlequin comedien aux Champs élisées . Nouvelle historique, allegorique & comique . [s.l.] : Suivant la copie de Paris, à Amsterdam, chez Adrien Braekman, 1692, 1692.

Caracteres Naturels Des Hommes En cent Dialogues. [s.l.] : van Dole, 1692. 360 p.

De l’Astrologie judiciaire. [s.l.] : [s.n.], 1710. 152 p.

Dialogues des vivans. [s.l.] : chez Pierre Prault, 1717. 420 p.

Diversitez curieuses, pour servir de récréation à l’esprit par l’Abbé Bordelon. [s.l.] : Coustelier, 1695. 1350 p.

Entretiens des cheminées de Paris: Ouvrage rempli de caractères vrais et fidèllement copiez d’après les originaux. [s.l.] : Pierre de Hondt, 1736. 132 p.

Gomgam, ou L’homme prodigieux transporté dans l’air, sur la terre et sous les eaux . Livre véritablement nouveau. Titetufefnosy . [s.l.] : E. Roger (Amsterdam), 1713.

Heures perduës et divertissantes. [s.l.] : Aux depens de la Compagnie, 1716. 488 p.

Histoire des imaginations extravagantes de Monsieur Oufle. [s.l.] : Duchesne, 1754. 500 p.

La coterie des anti-façonniers, etablie dans L. C. J. D. B. L. S.: Premiere relation, où l’on traite de l’établissement de cette coterie. [s.l.] : Aux dépens de la Compagnie, 1716c. 206 p.

La langue. [s.l.] : U. Coustellier (Paris), 1705.

Le supplement de Tasse rouzi friou titave. [s.l.] : [s.n.], 1713. 378 p.

Le voyage forcé de Becafort hypocondriaque. [s.l.] : [s.n.], 1709. 388 p.

Les caractères de l’amitié. [s.l.] : Jacq. Le Febvre, 1702. 260 p.

Les coudées franches. [s.l.] : Chez P. Pault, 1712. 508 p.

Les tours de maître Gonin… [s.l.] : Le Clerc, 1713c. 434 p.

L’esprit de Guy Patin, tiré de ses conversations, de son cabinet, de ses lettres et de ses autres ouvrages: avec son portrait historique. [s.l.] : H. Schelten, 1709. 412 p.

L’histoire des imaginations extravagantes de Monsieur Oufle causées par la lecture des livres qui traitent de la magie, du grimoire… . [s.l.] : E. Roger, P. Humbert, P. de Coup et les frères Chatelain (Amsterdam), 1710.

Mital ou avantures incroyables, et toute-fois, et caetera. [s.l.] : Le Clerc, 1708. 582 p.

Moliere comedien aux Champs Elisées: nouvelle historique, allegorique & comique. [s.l.] : Chez Adrian Braakman, 1697. 198 p.

Nouveautés dediées à gens de differens etats, depuis la charruë jusqu’au sceptre. [s.l.] : Compagnie des Libraires, 1724. 440 p.

Remarques ou réflexions critiques, morales et historiques. [s.l.] : Seneuse, 1690. 450 p.

Théatre philosophique sur lequel on réprésente par des dialogues dans les champs Elisées les philosophes anciens et modernes. [s.l.] : Barbin, 1692. 484 p.

Ressources :

Ses pièces de théâtre dans la base CESAR

Notice de Laurent Bordelon dans le Dictionnaire des journalistes

Article du Blog du bibliophile sur Bordelon et plus spécialement sur l’ ouvrage "Gomgam, ou l’homme prodigieux"

Léo Mabmacien

5 réflexions sur “Les facéties de l’Abbé Laurent Bordelon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s