Cataloguer sa bibliothèque personnelle avec trois fois rien


Bien souvent lorsque l’on commence à avoir un certain nombre de livres chez soi il devient difficile de savoir exactement où se trouve un ouvrage précis, lequel on a… Le classement est bien sûr une première solution (il sera question de classement dans un prochain article) mais il vous sera bien utile de constituer une base de données de vos livres, c’est à dire un catalogue de votre bibliothèque. Vous pourrez ainsi constituer pour chaque ouvrage une « fiche » comportant une foule d’informations :

titre, auteur(s), éditeur, lieu d’édition, année d’édition, pages, illustrations, résumé, mots-clés ou tags, ISBN, notes utiles (prix, lieu et date d’achat, reliure…).

On peut aussi compléter avec des images (page de titre…), du son, de la vidéo… tout est possible…

Cela s’appelle le catalogage, l’art de dresser un catalogue (papier, sur fiches, informatique…). Pour les amateurs et amatrices il existe un guide du catalogage (pour professionnels) réalisé par la BNF. Pour les autres il sera tout simplement redhibitoire !

Mais avant de vous lancez dans le catalogage de votre bibliothèque il vous faut une base de données pour rentrer toutes ces informations… Soit vous la constituez ex-nihilo (bon courage !) avec des logiciels comme Access ou OpenOffice (gratuit) et sa fonction base de données, soit vous téléchargez des logiciels de gestion de bibliothèques (payants ou non). Je vous déconseille cette option car leur fonctionnement est ardu, ils sont souvent payants et réservés aux professionnels : leurs nombreuses fonctionnalités ne vous seront d’aucune utilité à moins de vouloir concurrencer une bibliothèque publique !

Ce que je vous propose est beaucoup plus simple à utiliser et en plus vous profitez de l’aide d’autres personnes.

Je vous conseille d’utiliser des sites qui proposent moyennant inscription de cataloguer vos livres et de les partager ou non avec d’autres personnes, grâce aux outils du web 2.0.

Le principe : un site qui propose ses compétences et une base technique, en face un réseau d’utilisateurs qui vont alimenter le site et l’enrichir, faire partager leur bibliothèque et leurs coups de coeur… C’est extrêmement efficace et collaboratif… Cela vous évitera un travail monstre.

> The LibraryThing

L’un des plus connu est The LibraryThing. Il propose une interface en français. L’inscription est gratuite. Au delà de 200 ouvrages dans votre bibliothèque il vous en coûtera 10 $ pour un an ou 25 $ (abonnement à vie). A voir absolument les tendances des membres pour se faire une idée.

Avantages : richesse du fonds et des liens vers les catalogues de bibliothèques ou Amazon pour l’importation, les notices, le partage avec les autres membres (qui a le même livre que moi ?, les critiques et coups de coeur, les groupes de discussion…)

Inconvénients : payant à partir d’un certain nombre d’ouvrages, base anglo-saxonne (voir les récupérations d’Amazon notamment)…, interface française en bêta pour l’instant.

> Babelio

Babelio est un site français plus récent, sur le modèle de The LibraryThing. L’nscription est elle aussi gratuite. Au delà de 300 ouvrages catalogués, il vous faudra débourser 10 € par an ou 30 € pour un accès à vie.

Avantage : société française

Inconvénients : interface, pauvreté des notices, prix.

> Google Ma bibliothèque : une autre alternative (sic !)

A partir de Google Recherche de livres (oui oui vous savez les livres numérisés) on peut créer sa propre bibliothèque (il faut avoir un compte gratuit Google). Vous pouvez jeter un oeil sur les exemples proposés par Google (en anglais !) ou aller voir cette bibliothèque personnelle pour vous faire une idée concrète.

L’idée de Google c’est d’utiliser sa base de livres (notamment anciens ;-)) et en ligne) pour que vous puissiez sélectionner les livres que vous avez (ou non !), leur attribuer des tags (mots-clés), des critiques, leur donner une appréciation et créer votre profil. L’inscription est gratuite, l’interface pratique et simple. Les principaux inconvénients sont l’impossibilité d’importer vos propres livres et le côté réseau social presque inexistant (pour l’instant ?).

En conclusion

Pour parler de mon expérience personnelle, ma bibliothèque est cataloguée avec le logiciel Access (depuis 1997 !), j’ai importé (pour essayer) une partie de ma bibliothèque sous Google Ma Bibliothèque. D’une part en récupérant les ISBN des livres (liste au format word interrogée par Google qui va chercher dans sa base les livres disponibles) et d’autre part en cherchant dans Google Recherche de livres ceux qui manquaient (sans ISBN notamment)…Le résultat est satisfaisant mais pour les livres anciens il est assez rare de trouver la bonne édition. Je continue donc pour l’instant avec ma base Access en vous recommandant The LibraryThing si vous désirez vous lancer dans cette belle tâche !

Léo Mabmacien

 

PS : je vous recommande la lecture de cet article consacré aux bases de données pour gérer sa documentation réalisé par la Boîte à outils des historiens.

Publicités

15 réflexions au sujet de « Cataloguer sa bibliothèque personnelle avec trois fois rien »

  1. Bonjour,
    J’ai découvert votre site aujourd’hui. Amoureux des livres et de la littérature j’ai bien apprécié vos divers conseils. Personnellement pour le catalogage de mes livres (environ 2500) j’utilise un logiciel acheté dans le commerce Bibliothèque version 3 assez complet et peu compliqué. Malheureusement il n’y a pas de lien social. Bonne journée.

  2. Bonjour,

    Merci pour votre commentaire… Le logiciel Bibliothèque (http://bibliotheque.bgp-fr.com/) est intéressant, et si c’est bien celui dont vous parlez il est gratuit… (version de base en téléchargement…). Je ne l’ai jamais testé mais je sais qu’une ancienne collègue documentaliste l’utilise et en semble satisfaite…

  3. Bonjour à tous et à toutes,

    Il existe un réseau social entièrement gratuit (ANobii.com) originaire de Hong Kong où vous pouvez avoir accès à tous vos livres, les partager avec des amis ou voisins, recevoir des suggestions, etc, le tout gratuitement, en 10 langues dont le français! Vous pouvez même contribuer à sa traduction! Il contient présentement près de 8,9 millions de livres!

  4. Bonjour,

    Library Thing et Babelio sont très bien, mais comme ils sont payant après 200 ou 300 livres, je ne vois pas trop l’intérêt. Je me suis reporté sur aNobii [http://www.anobii.com/home] et je dois dire qu’après expérience, je trouve ce site très bien. On peut y mettre tout ses livres gratuitement, et sans limitation. Et en plus de tous les classements déjà intégrés, l’ajout de mots-clés (tags) permet de multiplier ses classements à l’infini, en tenant compte de ses propres marottes. On peut aller jusqu’à indiquer dans quelle pièce se trouve tel ou tel livre, voire sur quelle étagère ! Vraiment un très bon site pour qui veut savoir à tout moment de quoi se compose sa bibliothèque.

  5. Bonjour,
    Je suis en train de réfléchir à comment transférer mon cahier de lecture papier sur l’ordinateur. Après avoir essayé de multiples logiciels de création de bibliothèque et des sites comme cités ici, j’en arrive à la conclusion suivante : cela ne me correspond pas ! En effet je souhaite mettre des informations bien particulières pour chaque livre (par exemple, je me fiche de connaitre la collection, mais j’aimerai avoir une case nationalité de l’écrivain). Excel ne va pas non plus car on ne peut pas trier selon ce que l’on recherche un coup par ordre d’auteur, un coup par date de lecture…
    Donc la solution pour moi est je pense Access. Seulement je n’ai aucune base et je suis vraiment perdue ! Connaissez-vous des sites, des tutoriels pour monter une bibliothèque personnelle sur Access ?
    Merci !

  6. Bonjour,

    Access est une très bonne solution. Le mieux est d’emprunter ou d’acheter un livre genre « Access pour les nuls » et de prendre des cours là où vous êtes : bibliothèque municipale, MJC, cours privés… Avec un peu de pratique on s’amuse bien.
    Bien cordialement
    Léo

  7. Bonjour, pour ma part n’ayant découvert aucun logiciel adapté à mes besoins j’ai donc développé mon logiciel « maison » sous access, avec gestion ISBN, couvertures, etc… Plus de 50000 fiches à ce jour (et tout autant de scans). Mais le défaut majeur est qu’il n’est pas vraiment partageable, et qu’il me faut trouver une solution pour tout migrer sur la toile via Php/Mysql. Mais je me suis effectivement bien éclaté à le concevoir et je continue toujours… :D

  8. Merci pour ce témoignage. Effectivement il faut s’y connaître un peu pour migrer le tout sur internet. Ce qui est bien avec Access c’est le paramétrage, on peut mettre ce que l’on désire. Si j’en avais le temps je pense que je ferais plutôt un blog en guise de catalogue pour mieux intégrer les images, les liens. Si cela ne vous dérange pas pourriez-vous m’envoyer par mail un exemple d’une de vos fiches (et autres exemples de conception) . Je pourrais peut-être faire un article là-dessus avec ce que j’ai fait (si vous êtes d’accord pour que cela soit publié sur le blog)

    Léo

  9. Bonjour,

    C’est compliqué, le mieux est de prendre des bouquins à la bibliothèque sur Access et de suivre des cours (ce que j’ai fait il y’a bien longtemps). On trouve sur internet beaucoup d’informations. Il faut d’abord réfléchir à ce que l’on veut (titre, auteur, éditeur, notes…) et les relations que l’on va faire entre les tables… Si vous avez du mal Access propose des bases déjà créées, cela peut vous donner une base, qu’il faudra ensuite modifier… Mais attention une fois que tout est lancé, les grosses modifications ne sont plus possibles…

    Sinon je vous conseillerai de créer plutôt un blog privé pour vos livres, c’est ce que je ferais si je n’avais pas déjà une base Access même si avec un blog les extractions sont difficiles (pour faire une bibliographie…)

    Bon courage
    Léo

  10. Bonjour,
    J’ai catalogué ma bibliothèque sur Babélio. J’ai enregistré 800 livres et je n’ai rien payé. Peut-être est-ce devenu gratuit depuis la parution de votre article.
    Cordialement

  11. […] déjà été imprimés et livrés, principalement en France, mais aussi dans les pays voisins. Cataloguer sa bibliothèque personnelle avec trois fois rien – BiblioMab : le monde autour des liv…. Bien souvent lorsque l’on commence à avoir un certain nombre de livres chez soi il devient […]

  12. […] ISBN est l'acronyme anglophone pour International Standard Book Number. Ce code de 10 ou 13 chiffres permet d'identifier un livre, une édition particulière ou encore un article spécifique lié à un ouvrage tels que les livres audios. Utilisé depuis 1970, chaque livre publié dispose de son propre numéro ISBN. Cataloguer sa bibliothèque personnelle avec trois fois rien – BiblioMab : le monde autour des liv…. […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s