O des oeufs ! la collection de Robet Morel


Dans un précédent article sur Marius Audin j’évoquais le fameux éditeur Robert Morel.

Je voudrais vous faire découvrir ce soir une de ses collections, la fameuse collection « O ».  Voici la présentation qui en est faite sur le site consacré à Robert Morel :

« Livres ronds, créés par Odette Ducarre, 96 pages, 6 cm de diamètre, reliés par un anneau de laiton de 3 cm de diamètre, brevet déposé pour tous pays. »

Cette collection, créée donc par l’épouse de Robert Morel, se compose de 70 « O » dont 3 ne portent pas de numéros : Pense à tout, Aide-mémoire,  Mon O. La liste complète est disponible sur le site consacré à Robert Morel.

Les tirages sont énormes : 36 000 exemplaires  pour un premier tirage qui atteint 90 000 trois mois après… Une collection de livre-objets industrielle !!! Mais il faut se rappeler que ces livres « pratiques » sont faits pour être portés, posés sur un clou, donc facilement sujets à détériorations…(si vous me suivez bien ;-)))

Pour ma part à part chez les professionnels je n’en ai jamais rencontré ! J’attends vos témoignages !

Ces livres ronds en tout cas me font penser à une hostie, l’épaisseur est vraiment très mince. Pourquoi pas ?  Robert Morel et sa femme étant profondément croyants, je me plais à penser à cette communion et à transformer quelque peu la célèbre phrase : « Ceci est mon « livre » livré pour vous ». Voilà c’est juste une idée…

Nous allons maintenant faire plus ample connaissance avec le numéro 57 de cette collection :


Oh ! un « O »

oeufsferran

La petite notice pour commencer :

O des Oeufs / Pierre Ferran. Mane : R. Morel, [1969]. 6 cm, non paginé : ill.

La BNF conserve un exemplaire de ce volume et détail amusant à la cote de l’ouvrage on a l’indication suivante : NAINS- 481 (57)

Le mot Nains m’a bien fait sourire… Après la cote Enfer… !

En ce qui concerne notre auteur, Pierre Ferran (1930-1989), il fût maître-assistant à l’École normale supérieure de Fontenay-Saint-Cloud et est auteur de plusieurs ouvrages (35 recensés à la BNF !) dont Excusez les parents (best-seller à l’époque) ou Les perles du courrier administratif. Amateur de bons mots, il était aussi auteur de livres pour enfants.

Détaillons maintenant le contenu de notre oeuf :

Sur notre numéro 57 consacré à l’oeuf, on trouve des dessins en noir et blanc d’oeufs qui s’intercalent entre les différents chapitres, ressemblant à ces oeufs russes décorés !

Le premier chapitre aborde l’économie domestique : recettes, législation, économie, caractéristiques des oeufs.

Le deuxième nous plonge dans l’histoire naturelle : définition de l’oologie, dimensions des oeufs dans la nature (et non ce n’est pas l’autruche qui pond l’oeuf  le plus gros si on le compare à la taille… mais le Kiwi !), incubation, annecdotes, expériences scientifiques…

La troisième partie est consacrée aux sciences occultes : la divination avec les oeufs, les superstitions et croyances.. Vient ensuite les arts (partie 4) : oeufs décorés, oeufs en chocolat (moins chers que des oeufs d’orfèvrerie, utilisation dans l’art moderne…)

Viennent enfin les lettres : le vocabulaire, l’étymologie (fantaisiste !) : l’auteur raconte qu’un jour le roi d’Espagne  se promenant à la campagne, ayant faim et étant loin de toute auberge aurait été chez un paysan. Le roi étant très pressé, le paysan cuisinier pris au dépourvu, cassa des oeufs, en fit un mélange puis fit cuire le tout. Le roi se serait alors écrié, ébahi par la rapidité du plat : quel homme leste !

Cela m’a fait bien rire en tout cas… ! On trouve ensuite des proverbes, des devinettes, une histoire drôle et des énigmes.

Tiens je vous en propose une : « Quel est le plat qui procure la chaleur communicative des banquets ?

J’attends vos réponses ! ;-))

Bon et le meilleur pour la fin puisque l’ouvrage se termine sur le traditionnel casse-tête :

« Qu’y eut-il à l’origine ? La poule ou l’oeuf ? »

Allez faire un tour sur Wikipédia si vous voulez une réponse

une utilisation possible !
une utilisation possible !


Léo Mabmacien

Publicités

4 réflexions au sujet de « O des oeufs ! la collection de Robet Morel »

  1. Merci pour cette présentation d’une collection inouïe d’originalité, conçue par Odette Ducarre et publié par Robert Morel, son compagnon.
    Merci pour avoir précédemment remis au goût du jour cet ouvrage Le Livre de Marius Audin.
    A propos de Robert Morel, éditeur, il y a un site très dynamique, mis en ligne par jacques Métille à Lausanne, intitulé : http://www.presences.free.fr/sitemorel/robertmorel.html
    un vrai travail professionnel, riche et rapide pour tout connaître de la production de cet éditeur et faire encore des découvertes sur certains de ses auteurs qui ont poursuivi leur chemin.

  2. Merci ! Le site sur Robert Morel est cité dans l’article. Il est effectivement incontournable !

    Bien à vous
    Léo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s