Livre ancien : à quelle date ? Les documents patrimoniaux


Je voudrais évoquer avec vous la problématique du document patrimonial dont un excellent article de Noëlle Balley dans le dernier numéro du Bulletin des Bibliothèques de France vient à point pour étayer mes interrogations.

Il s’intitule : « Le puzzle, la coquille et le Lego : constructions patrimoniales » et évoque le problème de la conservation des documents patrimoniaux, du devenir des documents du 19e et du 20e siècle (elle nous parle de « trou noir patrimonial »), et de la construction de ces collections.

Je vous invite vivement à le lire.

Pour en revenir à cet article et sa problématique, en France un livre  est considéré comme ancien si sa date d’édition est antérieure à 1810 (inclus).

Dans le Manuel du patrimoine en bibliothèque (référence ci-dessous) il nous est dit que pendant longtemps les documents patrimoniaux en France étaient ceux imprimés par des moyens artisanaux, et par une date arbitraire (antérieur à 1811). 1811 en effet puisque c’est le début de la Bibliographie de la France : repérage officiel de la production éditoriale française…

Le Conseil Supérieur des Bibliothèques (défunt) dans sa charte des bibliothèques précise :

« Par document ancien, on entend tout document de plus de cent ans d’âge. – Par document rare, on entend tout document qui ne se trouve dans aucune autre bibliothèque proche ou apparentée, ou pour une bibliothèque spécialisée tout document qui entre dans sa spécialité. – Le caractère précieux d’un document doit être, indépendamment de sa rareté, apprécié en fonction de sa valeur vénale, culturelle ou scientifique, en particulier pour les documents d’intérêt local ou ceux qui entrent dans la spécialité d’une bibliothèque spécialisée. »

Donc on peut affirmer qu’un livre français de 1907 est un livre ancien ! En tout cas la limite arbitraire de 1811 ne convient pas puisque les mutations de l’imprimerie et la révolution industrielle ne se sont pas faites d’un coup. Pendant longtemps et notamment en province on continua à utiliser les anciennes presses… ce qui fait que l’on trouve jusqu’en 1830 des livres présentant encore toutes les caractéristiques de l’Ancien Régime !

L’encyclopédie Wikipédia propose les périodes suivantes :

– les livres anciens proprement dits (XVe ‑ XVIIIe siècles) (en distinguant celle recherchée du XVe siècle sous le vocable des incunables)

– les livres romantiques (1820-1850)

– les livres modernes (1850-1914)

– les livres contemporains (1920-1970)

– les livres d’occasion (1970-1995), qui comportent un ISBN

– les livres neufs, que l’on peut trouver dans une librairie de livres neufs.

Je ferais bien pour ma part une distinction entre 1789 et 1810 environ pour la période révolutionnaire et post-révolutionnaire qui est très marquée au niveau de l’imprimerie, période charnière et de bouleversements. De toute façon « La notion de livre ancien est dynamique et est amenée à évoluer au cours du temps. »

Effectivement un livre d’aujourd’hui sera dans une centaine d’année un livre ancien… « Tout ou presque peut devenir patrimonial » nous dit le Manuel du patrimoine en bibliothèque (p. 29).

L’abondance des tirages et les moyens de production industrielle du 19e siècle et du 20e forment une barrière souvent hermétique pour les livres anciens aux yeux de beaucoup de personnes… Heureusement les collectionneurs ont su s’intéresser à la production industrielle, notamment les ouvrages cartonnés romantiques ou encore les éditions Hetzel… Mais il y’a d’autres découvertes à faire et refaire, les pièces illustres sont nombreuses ! Rien que les éditions originales d’auteurs méritent toute notre attention… !

Le Manuel du patrimoine en bibliothèque établit une liste de ce que l’on peut classer dans les documents patrimoniaux :

– les livres anciens (plus de 100 ans d’âge)

– la presse ancienne

– les manuscrits

– les collections iconographiques

– les oeuvres d’art

– la bibliophilie contemporaine, les livres-objets

Mais le manuel insiste sur le dépassement de ces catégories et propose une belle méthode :

 » Les documents patrimoniaux, ce sont ceux que l’on conserve ou que l’on achète dans l’objectif d’une conservation à long terme » (page 27).

Est donné ensuite l’exemple du fonds local qui peut s’enrichir de CD d’artistes locaux, d’affiches de spectacles, de livres édités dans la région….

La bibliothèque peut aussi définir des « domaines d’excellence » en partant de ses fonds et les compléter en conséquence… Par exemple : Arthur Rimbaud à Charleville-Mézières (lieu de naissance et d’enfance du poète) où la bibliothèque municipale achète tout ce qui concerne Arthur… etc etc….

Petit tour d’horizon à l’étranger

Sortons de notre hexagone pour nous intéresser à d’autres pays qui ont une autre définition du livre ancien.

En Suisse

« Il n’existe pas de consensus sur la définition du livre ancien. Aujourd’hui la Bibliothèque de Genève retient comme date butoir 1850 : tous les livres imprimés avant cette date sont considérés comme anciens et de ce fait sont exclus du prêt à domicile. Le Répertoire des fonds imprimés anciens de Suisse fixe une limite plus récente (1900). »

En Roumanie

« En Roumanie, les livres considérés comme anciens sont soit les livres étrangers d’avant 1700, soit les livres roumains d’avant 1830 ».

Dimitriu, Elena ; Andriesi, Monica ; Todea, Sylvia, « Bibliothèques publiques de Roumanie », BBF, 1991, n° 6, p. 518-528
[en ligne] <http://bbf.enssib.fr> Consulté le 17 octobre 2008

Au Québec

Au Québec (Canada) l’imprimerie a commencé en 1764 et de cette période à 1820 les livres sont dits « incunables ». Trois bibliographies existent qui recensent ces ouvrages. Les livres québécois anciens vont donc jusqu’à l’année 1820 incluse ! La Bibliographie nationale du Québec commence elle en 1821.

En Grèce

1821 : apparition de la première presse typographique. On peut en déduire qu’avant cette date les livres sont patrimoniaux et que jusqu’au début du 20e siècle nous avons affaire encore à des livres anciens. Je n’ai pas trouvé plus d’informations, le site de la Bibliothèque Nationale Grecque en anglais donnant beaucoup d’erreurs 404 !

Dans le monde arabe

C’est le règne des manuscrits jusqu’au 19e siècle (j’en parlerais plus dans un autre article). Les premières presses à caractères mobiles sont apparues pour la plupart au 19e siècle ce qui veut dire aussi ici que les livres anciens courent jusqu’au 20e siècle.

En Chine

Selon le blog Bibasia les documents antérieurs à 1912 sont considérés comme anciens par la Bibliothèque nationale de Chine. Elle en conserve 1,6 million en 2005.

En Thaïlande

La Bibliothèque nationale de Thaïlande a été créée en 1905 et abrite 61 000 livres rares et anciens dont le plus ancien remonte à 1836 nous rapporte le blog Bibasia. Bien sûr de nombreux manuscrits anciens sont conservés.  Là encore on peut avancer que les livres anciens sont probablement tous ceux antérieurs au 20e siècle….

Pardon pour les imprécisions, il faudrait passer beaucoup beaucoup de temps là-dessus et la littérature en France est peu fournie sur les pays étrangers autres qu’européens. Si vous avez des informations supplémentaires je suis preneur.

Pour en savoir plus :

Manuel du patrimoine en bibliothèque / Sous la direction de Raphaële Mouren. Paris : Ed. du Cercle de la Librairie, 2007. 978-2-7654-0949-6 (40 €)

Balley, Noëlle, « Le puzzle, la coquille et le Lego : constructions patrimoniales », BBF, 2008, n° 6, p. 6-13
[en ligne] <http://bbf.enssib.fr> Consulté le 7 décembre 2008

Léo Mabmacien

Publicités

20 réflexions au sujet de « Livre ancien : à quelle date ? Les documents patrimoniaux »

  1. Merci du tour d’horizon Léo, très intéressant,
    on peut en effet se poser la question,
    pour ma part je suis assez d’accord avec les suisses :
    « “Il n’existe pas de consensus sur la définition du livre ancien. Aujourd’hui la Bibliothèque de Genève retient comme date butoir 1850 : tous les livres imprimés avant cette date sont considérés comme anciens. »
    Même si c’est absurde de dire 1850. Pourquoi pas 1848 ou 1853 ? Bref, l’histoire du livre est si mouvante que ce sera difficile de dire la même chose dans 100 ou 200 ans (si l »humanité existe encore pour en discuter…)

    B.

  2. Bonjour Bertrand,

    Question épineuse s’il en est, une date butoir est toujours délicate à élaborer… Effectivement qu’en sera-t-il dans quelques années ? Les pronostics sont lancés !

    Léo

  3. Nous avons des documents de l’époque de Napoléon I , Louis XVIII, Louis philippe etc, écrits à la main. Il s’agit de papiers plutôt notariales, où faut-il s’adresser pour la vente? Merçi de nous répondre à l’adresse E-mail ci-dessus!

  4. Bonjour,

    J’aurais besoin de discuter d’un livre ancien avec M.
    Mabmacien.
    Votre adresse contact ne fonctionne pas. Serait-ce possible de me donner une autre adresse courriel sur lequel nous pourrions nous entretenir.
    Merci
    Rachel

  5. Bonjour Rachel,

    si si l’adresse fonctionne : il faut juste remplacer « at » par @ : j’ai fait cela pour me protéger des spams…
    Bien cordialement

    Léo

  6. Bonjour,

    Est-ce que vous auriez des précisions concernant la définition de l’imprimé ancien (date, législation existante?) pour l’Angleterre et les États-Unis?

    Merci.

  7. Bonjour,

    Pour le Royaume-Uni jusqu’en 1800 ?
    Voyez là :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/English_Short_Title_Catalogue

    La bibliographie nationale courante commence elle en 1837 (Système de S. Low) et en 1914 une autre bibliographie fait remonter la date à 1801. Une date arbitraire pour le livre ancien ? En tout cas le passage du livre artisanal au livre industriel est à peu de chose près le même qu’en France (début 19e).

    IL semblerait que ce soit la même chose pour les Etats-Unis.La première presse date de 1639. Des informations sur l’histoire de l’imprimerie aux USA dans l’article « Amerique du Nord » dans le Dictionnaire encyclopédique du livre, tome 1, publié par les éditions du Cercle de la librairie.
    Les livres avant 1801 font l’objet d’une description particulière (Descriptive Cataloging of Rare Books)
    Si les normes de catalogage vous intéressent elles sont en ligne :
    http://www.loc.gov/cds/PDFdownloads/dcrm/DCRM%28B%29_2008.pdf

    une association :
    http://www.printinghistory.org/about/mission-history.php

    Sans prétention à l’exhaustivité…
    Bien à vous
    Léo

  8. Bonjour Léo

    il y a un certain temps, j’etais tombée, (blang), sur ce site; je ne me souviens plus exactement du contenu mais il semble y avoir une base de données interessante sur les ressources livres en Asie.
    http://bibasia.wordpress.com/category/patrimoine/

    A confirmer tout de même et à savoir si vous ne l’avez pas déja.

    vos articles sont tous trés intéressants au fil de mes decouvertes qui sont d’ailleurs largement conduites par les commentaires, en plus des sujets publiés régulierement.
    bien à vous.
    sandrine.

  9. Oups.Effectivement… je ne clique pas sur tous les liens… Et je lis en diagonale parfois.
    Une etourderie de plus.
    :)
    Bien à vous,
    S.

  10. […] Pour rappel en Roumanie les livres considérés comme anciens sont soit les livres étrangers d’avant 1700, soit les livres roumains d’avant 1830. Les livres anciens sont écrits principalement en alphabet cyrillique roumain (utilisé jusqu’au milieu du 19e siècle) et un peu en latin. Leur lecture s’avère donc difficile… Je vous renvoie aux deux articles de l’encyclopédie Wikipedia pour en savoir plus sur l’écriture du roumain et sur l’histoire de cette langue. […]

  11. Bonjour, j’aimerais savoir si des livres contemporains donc entre 1920 et 1970 valent quelques choses? J’ai 2 livres sur la guerre qui ont ete ecrit peu de temps apres la guerre 40-45. Merci.

  12. Bonjour,

    Il faut vous adresser à un libraire ou aller voir sur les sites de ventes de livres pour avoir une idée.
    Cordialement
    Léo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s