Restauration des manuscrits et des livres anciens par Claude Adam


 

Restauration des manuscrits et des livres anciens / Claude Adam,… Puteau : erec, 1984. 1 vol. (166 p.). ISBN 2-905519-00-2 (épuisé)

Publié il y’a déjà 26 ans mais toujours d’actualité cet ouvrage sera fort utile aux personnes désireuses de s’engager dans la restauration des livres anciens et des manuscrits  selon les règles de l’art. L’ouvrage s’adresse dans son introduction aux amateurs de livres, aux professionnels des bibliothèques et de la reliure, aux restaurateurs d’oeuvres d’art. Ce n’est pas un manuel pour débutants mais tout le monde trouvera son bonheur et apprendra beaucoup à sa lecture.

le maître mot en restauration est la « prudence »

L’ouvrage débute par les principes de la restauration qui sont : « le respect des techniques anciennes, la compatibilité des nouveaux matériaux avec les matières anciennes, la réversibilité, la sincérité de la restauration et la documentation ».  Pour la documentation il s’agit de garder le témoignage des transformations effectuées au cours de la restauration : date et lieu de traitement, photographie et description avant et après restauration, liste des matériaux utilisés. Le tout sera annexé au livre restauré. Une liste du matériel de reliure est proposée puis on rentre dans le vif du sujet : le projet de restauration, la plaçure, la couture, le corps d’ouvrage, l’apprêture de couvrure, la couvrure…. En annexes on trouvera un très utile rappel des caractéristiques des reliures au cours des siècles et un aussi très utile glossaire.

A noter des exemples de fers de différentes époques extraits des collections de la Bibliothèque Nationale de France. Très très intéressant.

Léo Mabmacien

Publicités

13 réflexions au sujet de « Restauration des manuscrits et des livres anciens par Claude Adam »

  1. Je ne suis pas relieur, et je ne prêche donc pour personne, mais je crois que la restauration de livres anciens est un art difficile qui s’acquiert après de nombreuses années de pratique et que la seule lecture d’un ouvrage aussi intéressant soit-il ne transforme pas pour autant le lecteur en restaurateur.
    On voit trop souvent des restaurations pitoyables qui défigurent les reliures anciennes. Ce genre d’ouvrage de vulgarisation devrait être interdit !
    Ha, mais !
    T

  2. Bon ! Et bien, moi, j’ai cherché à me procurer cet ouvrage interdit… Il n’est pas qu’épuisé : Il est introuvable !

    Dommage. J’aurais bien aimé savoir ce qu’il ne faut pas faire ;-)) Il ne me viendrait pas à l’idée de toucher un ouvrage de grande valeur mais il y a des petites restaurations qui sont bonnes pour les livres.

    Merci, Léo pour l’info. Si vous avez une photocopieuse, je suis preneur. Pierre

  3. @ Textor : on peut toujours s’entraîner sur un dépareillé pour se faire la main ;-))
    @ Pierre : un petit tour à la bibliothèque municipale de Tarascon s’impose. Ils pourront demander le précieux livre en prêt entre bibliothèques (avec un coût modeste pour vous) !

    Bien à vous
    Léo

  4. Excellent livre qui est en effet une mine d’informations.

    Textor, ne craignez pas la diffusion du savoir pour tous !

    J’ai la conviction que les bricolages que nous avons tous pu voir sont dus à l’ignorance.

    Adam montre bien qu’une restauration demande réflexion et une grande compétence technique.

    Eric

  5. Bonjour à tous,
    je navigue depuis peu sur le web, à la recherche de … au gré des vagues. je suis relieur et restaurateur de formation et tous ce que je lis, est plein de bon sens et de conseils… mais rien ne vaut l’expérience avec beaucoup de prudence et de doigté, une brin d’observation et de culture du livre, on peut préserver, renover et conserver… 8O% d’analyse, 10% de  » je fais le minimum d’intervention », et 10% de finesse dans le choix des matériaux, on n’arrive à contenter tout le monde.
    Je ne suis pas equipée de machines et fais tout à la main, rien de spectaculaire. J’exerce mon métier dans le plus grand anonymat et force est de constater que la matiére manque de plus en plus… Quel est votre avis sur ce sujet?
    Merci.

  6. Je possède un exemplaire de cet ouvrage ,si quelqu’un d’entre vous est intéressé qu’il me contacte.

  7. En aucun cas il est annoncé dans le titre que ce livre est un manuel à la portée de tous ! Chaque amateur découvre très vite qu’il faut des bases solides pour pratiquer cette activité, et que la seule lecture d’un livre, si brillant soit-il, ne suffit pas à apprendre un métier qui nécessite de longues années d’apprentissage. Néanmoins, nous le savons, la communication et l’échange entre restaurateurs est primordiale. C’est ainsi, je pense, qu’il faut regarder le livre d’Adam : l’expérience d’un restaurateur. A chacun ensuite d’approuver ou critiquer (après lecture bien sur ;-) !

  8. Merci beaucoup pour ce commentaire que j’approuve totalement. C’est ainsi que l’on doit voir ce livre, la restauration ne s’improvise pas. Après on peut toujours s’amuser à dérelier un livre, comprendre comment la reliure a été réalisée, ce sera déjà pas mal ;-))

    Bien cordialement
    Léo

  9. Trés drôle. J’ai supprimé mon blog « reliure et autres explications » pour l’effet pervers qu’il a produit : A savoir qu’il faut voir faire en vrai avant de pratiquer. Des photos, des explications ne remplacent pas la vie en vrai.

  10. […] Dictionnaire encyclopédique du livre. Tome 2, E-M. Paris : Editions du Cercle de la Librairie, 2005. ISBN 2-7654-0910-2 Petit manuel de l’amateur de livres / A. Cim. Paris : E. Flammarion, 1923. 255 p. Histoire de l’édition française [2] : le livre triomphant, 1660-1830 , p. 204 Restauration des manuscrits et des livres anciens / Claude Adam,… Puteau : erec, 1984. 1 vol. (166 p.). ISBN 2-905519-00-2 [article sur BiblioMab] […]

  11. Depuis il y a un nouveau blog, et une page et un mur … Pour autant, les nombreuses publications et informations pertinentes permettent une autorégulation de ce qui se fait et de ce qu’il faut éviter, gràce à votre blog.
    :-) Sincèrement, je le pense; Vos articles sont très faciles d’accès et de bons repères pour accompagner la pratique des professionnels. Nous avons toujours un truc à apprendre …
    Bien à vous,
    Sandrine.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s