En bref : les bibliothèques dans le CCFr et la base patrimoine


Bonjour,

carte de France avec les bibliothèques dont les fonds patrimoniaux sont présents dans le CCFr et les "opérations en cours" (Source : BBf, tous droits réservés)

La question revient souvent ici ou là à propos des fonds patrimoniaux décrits dans le Catalogue Collectif de France (ou CCFr), plus spécifiquement dans la Base Patrimoine, regroupant  « plus de trois millions de documents conservés dans plus de 100 fonds patrimoniaux, locaux ou spécialisés des bibliothèques françaises ». J’avais déjà évoqué avec vous l’emploi à tort et à travers de la mention « inconnu à la Bnf et au CCFr », ou encore « un seul exemplaire au CCFr »…

Un article récent paru dans le BBF établit un état des lieux et les évolutions à venir de ce catalogue collectif national. Il nous propose une très intéressante carte montrant les bibliothèques dont le fonds patrimonial est signalé dans le CCFr et les bibliothèques dont l’intégration est en cours. Pas besoin de longs discours : de grosses bibliothèques ne figurent pas dans le catalogue : Carpentras, Reims, Bordeaux, Arras, Brest, Chartres, Colmar, Le Havre….

Mise à jour (octobre 2011) : les  bibliothèques municipales de Reims et du Havre sont maintenant dans la base Patrimoine du CCfr.

Il y’a encore de la marge. En 1998 on comptait 4318 bibliothèques publiques en France. Parmi celles-ci (en dehors des 54 bibliothèques municipales classées) un nombre important détient des fonds patrimoniaux non négligeables. Le répertoire « Adresses des bibliothèques publiques » du Ministère de la Culture (accessible en ligne) permet de trouver 315 bibliothèques disposant d’un fonds patrimonial (il en manque). Il reste donc encore bien des richesses enfouies et bien des découvertes à faire, les personnes travaillant à l’enrichissement du CCFr en sont conscientes !

Borda, Xavier, Falconnet, Véronique, Sirdey, Jérôme, « Le catalogue collectif de France, pour quoi faire ? », BBF, 2011, n° 2, p. 71-76. [en ligne]

Léo Mabmacien

PS : une bonne chose : les fonds du 19e siècle (jusqu’en 1914) sont maintenant pris en compte dans les fonds patrimoniaux. Un rappel également : les fonds locaux et spécialisés sont intégrés sans limitation de date !

Publicités

4 réflexions au sujet de « En bref : les bibliothèques dans le CCFr et la base patrimoine »

  1. Une explication sur cette ligne Saint-Brieuc-Collioure qui ressemble à un désert patrimonial… ?
    Bonne soirée et merci pour toutes ces infos,
    Olivier

  2. Le Nord autrefois était en avance au niveau de l’alphabétisation contrairement au sud et au sud-ouest notamment, les bibliothèques se sont développées plus tardivement, les librairies et imprimeries furent moins nombreuses etc etc…. Voir à ce sujet « Histoire de l’édition française » et Histoire des bibliothèques française » au Cercle de la Librairie…

    Bonne journée à vous
    Léo

  3. Voilà qui est clair. Les bibliothécaires et archivistes ont du pain sur la planche. Il faudra remplacer sur nos notices la mention classique par celle-ci, moins tronquée : « Non répertorié au CCfr, pour l’instant…  » Pierre

  4. Exact Pierre, et il ne faut pas oublier les services d’archives qui possèdent de nombreuses collections mais qui ne sont pas dans le CCFr… Votre mention est parfaite !

    Léo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s