Les quatre fils Aymon : variantes de La querelle aux échecs


La variété des éditions des Quatre fils Aymon montre l’attrait exercé par cette chanson de geste devenue roman, au départ destinée aux aristocrates pour, au fil du temps, prendre une orientation plus populaire.

De la première édition incunable (dérivant d’un manuscrit du XIIe siècle) en 1485 à celle de l’éditeur Flammarion en Castor Poche en 2000, la liste des versions successives des Quatre Fils Aymon est importante : Sarah Baudelle-Michels dans  Les avatars d’une chanson de geste : de « Renaut de Montauban » aux « Quatre Fils Aymon » en recense 218 !

Un constat  : la reprise des textes précédents par les imprimeurs, une reprise qui se veut plus ou moins fidèle. On trouve aussi des réécritures du texte, adapté, donnant alors un nouveau sens au récit (voir le remaniement effectué par exemple dans la Bibliothèque universelle des romans).

une adaptation romanesque et sentimentale des Quatre Fils Aymon par Jean Castilhon parue en 1783

L’édition de De Vingle, à Lyon signe l’apparition de bois gravés et ce dès 1493. La première édition troyenne de large diffusion date de 1630 (chez Nicolas Oudot). En version in-4, bien illustrée mais de médiocre qualité elle signe le début d’une diffusion qui se poursuivra jusqu’au 19e siècle.

La brutale issue d’une partie d’échec

La querelle aux échecs est un épisode célèbre entre Renaut (ou Renaud) de Montauban et le neveu du roi (nommé le plus souvent Berthelot). Un chapitre est consacré à cette partie tragique par Sarah Baudelle-Michels dans son livre (ref. ci-dessous). Cet épisode qui débute le récit (les réécritures le placent après) est un « temps fort » du roman. La faute de Renaut aura des conséquences dramatiques (la guerre). On peut citer la tête de chapitre de cette édition du 19e : « Comme Renaud tua Bartelot, neveu de Charlemagne, en jouant aux échecs, et de la guerre qui en vint en France ».Un meurtre qui entraînera la fuite des quatre fils pour échapper à l’empereur. L’utilisation de l’échiquier n’est pas anodine puisque selon Sarah Baudelle-Michels « il n’est pas anodin que la confrontation militaire ainsi projetée sur l’échiquier, vise, en vertu des règles du jeu, à mettre en échec, en définitive, le roi en personne ». « Un affrontement symbolique entre Renaut et Charlemagne » mais aussi une transformation d’un objet ludique en objet de meurtre. Cette querelle a été très souvent illustrée au cours des différentes éditions comme le montre Sarah Baudelle-Michels. En voici quelques exemples montrant la richesse de l’iconographie :

Les 4 fils Aymon, vers 1480 (Source : Gallica). On remarquera le découpage en 4 vignettes
chez Oudot à Troyes, 1630 (Source : BM de Troyes)
A Avignon chez Garrigan, 1767 (Source : Google Recherche de livres)
Edition populaire fruste  du 19e siècle : « Comme Renaud tua Bartelot, neveu de Charlemagne, en jouant aux échecs, et de la guerre qui en vint en France » (Source : BiblioMab)
Edition de 1840 publiée à Limoges chez Ardant (Source : Gallica). Moralité de l’image : il faut toujours garder son heaume quand on joue !

Il existe une édition de poche (Folio, 4,60 €) avec dossier si le texte et le contexte vous intéressent.

Sources

BAUDELLE-MICHELS S. Les avatars d’une chanson de geste : de « Renaut de Montauban » aux « Quatre Fils Aymon ». Paris : H. Champion, 2006. 535 p.(Nouvelle bibliothèque du Moyen âge, ISSN 0769-0940 ; 76). ISBN : 2-7453-1305-3.

DELCOURT T. (., PARINET É., MÉDIATHÈQUE DE L’AGGLOMÉRATION TROYENNE, ÉCOLE NATIONALE DES CHARTES (PARIS). La bibliothèque bleue et les littératures de colportage : actes du colloque, Troyes, 12-13 novembre 1999. Paris : École des chartes, 2000. 288 p.(Études et rencontres de l’École des chartes, ISSN 1289-7566 ; 7). ISBN : 2-913052-07-X.

Léo Mabmacien

Advertisements

3 réflexions au sujet de « Les quatre fils Aymon : variantes de La querelle aux échecs »

  1. Sympa comme article, merci Léo !
    218 versions, ciel !! et moi qui pensais que mon édition de « Renaud de Montauban amoureux » de 1522 était rare ! :))
    Textor

  2. Rassurez-vous Textor, il ne doit bien rester que 5 exemplaires dans le monde de votre édition ;-))
    Léo

  3. …et j’aimerais bien savoir où car pour l’instant je ne l’ai retrouvé dans aucune bibliothèque !! :))

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s