Histoire de l’écriture typographique par Yves Perrousseaux : le 18e siècle


J’avais déjà évoqué avec vous le premier tome de cette magistrale Histoire de l’écriture typographique dans un précédent article. M. Perrousseaux avait laissé un commentaire que je me permets de reprendre ici :

« De gros problèmes de santé m’ont fait perdre plus de deux ans, mais que les lecteurs se rassurent. Le tome 2 de l’Histoire de l’écriture typographique est achevé et va sortir le 20 mai [2010], il est sous-titré “le XVIIIe siècle, première partie”. ISBN 978-2-911220-24-1
Le tome 3 est bien avancé et sortira à l’automne. Il est sous-titré “le XVIIIe siècle, seconde partie”.
Un tome IV va continuer l’histoire et sera consacré au XIXe siècle.
Après, on verra. »

Malheureusement Yves Perrousseaux est décédé en mai 2011 et le tome 4 consacré au 19e siècle risque bien de ne pas voir le jour. Je tenais ici à rendre un vibrant hommage à l’auteur et à l’éditeur pour son travail.

Après le premier tome consacré à la période Gutenberg-17e siècle, les deux tomes suivants traitent de l’histoire de l’écriture typographique au 18e siècle.

Histoire de l’écriture typographique : le XVIIIe siècle, tome I/II/ Yves Perrousseaux. – La Fresquière [04340 Méolans-Revel] : Atelier Perrousseaux, DL 2010. – . –1 vol. (239 p.) : ill. en noir et en coul., fac-sim., couv. ill. ; 30 cm
ISBN 978-2-911220-24-1  : 45 EUR

Histoire de l’écriture typographique : le XVIIIe siècle, tome II/II/ Yves Perrousseaux. – La Fresquière [04340 Méolans-Revel] : Atelier Perrousseaux, DL 2010. –1 vol. (239 p.) : ill. en noir et en coul., fac-sim., couv. ill. ; 30 cm
ISBN 978-2-911220-34-0  : 45 EUR

Le premier tome traite notamment du Romain du roi, du livre La science pratique de l’imprimerie de Martin-Dominique Fertel, de Pierre-Simon Fournier et de ses vignettes à combinaisons dont je vous ai déjà parlé, de William Caslon. Deux poses sont consacrées aux écritures réalisées au pochoir et à Denis Diderot. Le second tome traite particulièrement de John Baskerville, de Giambattista Bodoni, des Didot, parcourt les principales fonderies de caractères en Europe, nous renseigne sur le point typographique et les mesures de caractères ainsi que sur les unités de mesures sous l’Ancien Régime. Une pause est consacrée à la composition typographique de la musique.

Il ne vous reste plus qu’à les lire. Pour les « modernes » une version ebook de ces trois ouvrages est maintenant disponible (au format PDF) à un prix très avantageux (14,90 pour chacun de ces tomes, 19,99 pour le premier tome). Pas de quoi se priver. Et pour les fidèles au papier un excellent cadeau de noël !

Site de l’Atelier Perrousseaux éditeur

Léo Mabmacien

Publicités

4 réflexions au sujet de « Histoire de l’écriture typographique par Yves Perrousseaux : le 18e siècle »

  1. Merci pour vos articles étayés, Léo, et pour avoir mis le travail de Yves Perrousseaux en lumière. Bon ! Un ouvrage à propos de l’imprimerie sur Ebook, je ne sais pas si il aurait aimé ;-)) Pierre

  2. Merci sandrine et merci Pierre, fidèles lecteurs !
    Bon Noël aussi (avec un peu de retard ;-)). Un excellent réveillon à vous (là je ne suis pas en retard ;-))

    Léo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s