Une petite presse typographique pour imprimer des cartes de visite (une presse jouet ?)


Cette fois-ci (voir l’article suivant paru sur BiblioMab) c’est René de BLC qui nous fait part de sa découverte lors d’une brocante. L’occasion pour lui de nous présenter cette petite presse typographique et de l’utiliser. Merci beaucoup René. Léo Mabmacien

la presse

Posant mes pas dans ceux de Léo j’ai parcouru une brocante locale samedi dernier.

Curieusement j’y ai fait aussi une découverte « typographique ».

Une petite presse probablement destinée – mais c’est seulement une opinion personnelle – à imprimer des cartes de visite. Un prix très attractif de 8 euros !

L’instrument était en bon état, il n’y avait pas d’interventions importantes à opérer, juste un ponçage, quelques collages et réparations mineures et ensuite un peu d’encaustique.

La longueur du socle est de 25 cm.

Pour tirer tout le bénéfice de la trouvaille, il ne me restait plus qu’à procéder à un essai.

J’avais la presse, les caractères …  mais pas d’encre ni de rouleau encreur. Comme les artisans du moyen-âge, qui fabriquaient eux-mêmes leurs outils, j’ai rapidement réalisé le petit rouleau.

Les formules d’encre d’imprimerie ne manquent pas comme par exemple dans les traités de Fertel, Vinçard … A partir d’huile de lin, cuite pendant des heures, un croûton de pain indiquant le degré de cuisson, et du noir de fumée, le tout longuement malaxé.

Pour simplifier j’ai prélevé un peu de vieux vernis auquel j’ai mélangé du noir de carbone, touillant le temps d’un pater et d’un ave, tout en évoquant les mânes des grands hommes : Gutenberg, Schoeffer, Thierry Martens, Plantin. Le résultat n’est probablement pas optimal mais je suis néanmoins parvenu à imprimer ce qui aurait pu être la carte de visite de mon illustre prédécesseur.

Il faut faire preuve de beaucoup d’indulgence pour le modeste apprenti.

le chariot qui sert à la fois de composteur, de galée et de forme
l’encrage
la pression du levier sur la forme
le résultat de l’impression

Mais l’histoire n’est pas terminée car je possédais déjà une presse similaire, achetée à un libraire de Bruxelles, il y a quelques années ; elle est un peu plus grande et plus perfectionnée, avec un entraînement de la forme au moyen d’un cylindre actionné par une manivelle, et qui s’engrène sur une crémaillère en bois.

l’autre presse

Quelle était réellement la destination de ces petites presses ? Je n’ai trouvé aucun renseignement jusqu’à’ à présent. Les lecteurs sont invités à me faire part de leurs connaissances ou de leurs idées, ce dont je les remercie par avance.

René de BLC

Advertisements

9 réflexions au sujet de « Une petite presse typographique pour imprimer des cartes de visite (une presse jouet ?) »

  1. Rapide et hereuse suggestion. Je viens de contacter le site indiqué.
    Une autre idée que vous m’inspirez est de voir le conservateur du « Musée de l’imprimerie » de la Bibliothèque Albertine à Bruxelles.
    Un grand merci à essentiam !

    René

  2. Ces petits objets de bois et en cuivre ont beaucoup de charme. Je n’en ai jamais rencontré sur les brocantes…

  3. Bonsoir. Il s’agit effectivement d’une imprimerie jouet. J’en possède une similaire un peu plus grande avec un réglage de pression (tout est en bois). J’en ai eu la confirmation sur un site de musée du jouet allemand dont je vais rechercher l’adresse. J’ai même le livret d’exemples qui était fourni avec. Ce genre de modèle a, à mon avis plus de 100 ans (les rares caractères qui restaient se décomposaient sous les doigts). Si vous désirez une photo, faites le moi savoir, je vous répondrai.
    Cordialement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s