Catalogue reliure dorure Rougier et Plé


couverture

En ces temps de loisirs créatifs, de scrapbooking, de DIY (Do It Yourself ou faites-le vous même) il me fallait vous présenter le nécessaire destiné au néophite ou à l’amateur éclairé pour relier ses livres soi-même et appliquer de belles dorures au dos, sur les plats… Bon ce catalogue n’est plus tout jeune (années 50 ?) mais il vous donnera je l’espère envie de vous lancer…

Rougier & Plé est une entreprise ancienne (le premier magasin remonte à 1854)  spécialisée dans la vente d’outils et de matériels pour les beaux-arts et les arts graphiques. Elle nous propose ici son catalogue (« Outillages et fournitures pour la reliure-dorure ») consacré à la reliure et à la dorure accompagné de sa brochure tarifaire.

Si vous êtes à la recherche de matériels pour la reliure Rougier & Plé propose sur son site plusieurs produits (presse, cartons, tranchefils, cuirs…).

J’espère qu’ils ne me feront pas un procès pour avoir reproduit quelques pages de ce catalogue publicitaire.

Presse à percussion
Polices de caractères
échantillons de différents cuir et simili-cuirs
toiles et simili-cuirs avec échantillons
pour la dorure
des fleurons
pratique : l’armoire pour ranger ses outils
à la fin : des échantillons de papiers : papiers de garde et papiers fantaisie pour gardes et plats
série Ombres
première page des tarifs

Léo Mabmacien

Advertisements

3 réflexions au sujet de « Catalogue reliure dorure Rougier et Plé »

  1. C’est une très bonne initiative que de publier ce genre de document, qui il me semble, ne sont pas soumis au dépôt légal. J’espère donc que votre article sensibilisera peut-être les bibliothèques à acheter ce type d’ouvrage, qui sont le témoignage d’une activité artisanale, qui compte tenu des conjonctures économiques, se raréfie au cours du temps.
    Je trouve fort dommageable que notre Etat ne s’inspire pas du Japon avec ces traditionnels « trésors vivants ».
    Gérard.

  2. Lu sur le site de la Bnf : Ne sont pas soumis à l’obligation de dépôt légal : »les travaux d’impression dits de ville (faire-part, cartes de visite…), de commerce (factures, bons de commande…) ou administratifs (modèles, bordereaux…). A mon avis les catalogues sont soumis au dépôt légal, la pratique était sûrement moins courante avant…
    Léo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s