Catalogue des ouvrages de Delalain l’aîné libraire – 1788


Voici le catalogue des livres qui se trouvent chez Delalain, l’aîné, libraire, rue S. Jacques, la porte cochère vis-à-vis la rue du Plâtre.Il s’agit de Nicolas-Augustin Delalain (1735?-1806), actif entre 1764 et 1804 à Paris comme imprimeur-libraire. Le catalogue ci-dessous comprend 4 pages et est extrait d’un Almanach des Muses, une publication périodique phare de Delalain. La collection est ainsi proposée au début du catalogue en 24 vol. in-12, brochés pour 36 livres. On peut également faire l’acquisition en papier de holl. (Hollande, un papier de luxe) en 21 vol. in-8 pour la modique somme de 88 livres. Les ouvrages proposés sont vaguement classés par thèmes, avec le titre du livre et son auteur, le nombre de volumes, le format, le prix et la condition (relié, broché). Ce catalogue fourre-tout est intéressant puisque Delalain précise à l’acheteur le type de reliure pour certains ouvrages. Ainsi on peut acheter déjà relié les Oeuvres de Molière en veau, la Collection des Oeuvres de M. Dorat en veau doré sur tranche, marbre Allemand, un in-folio « blanc » (parchemin ?). Les ouvrages du catalogue sont soit édités par Delalain (Almanach des Muses, Nouvelles historiettes d’Imbert) soit sont l’oeuvre de confrères (Prault, Le Mercier…).

Des reliures identiques ?

Ce petit catalogue nous permet de voir qu’un livre pouvait être proposé à la vente en plusieurs exemplaires  avec la même reliure, c’est à dire une reliure identique pour un même ouvrage. Nous avions déjà vu les différentes présentations du livre ancien à la vente sous l’Ancien Régime : en feuilles, broché, relié.

Le livre broché reçoit une couverture d’attente qui sera la même pour tous les volumes (jusqu’à épuisement du stock de papier) comme pour l’Almanach des Muses qui comporte une même couverture en papier dominoté pour les années 1771, 1788 et 1800 :

papier dominoté sur un exemplaire de l’Almanach des Muses (1788)
la couverture proposée par le site Textes rares

Il est donc fréquent de rencontrer une même couverture pour un livre broché à l’époque. Le livre relié au 18e siècle a tendance à recevoir de plus en plus une reliure identique et la même pour tous (c’est moins cher). Pour l’instant je n’ai pas encore réuni deux reliures identiques du même ouvrage, j’évite d’acheter deux fois le même (sourire…). Si vous avez le cas dans votre bibliothèque je serai ravi d’en parler sur le blog.

Léo Mabmacien

Advertisements

4 réflexions au sujet de « Catalogue des ouvrages de Delalain l’aîné libraire – 1788 »

  1. Il est amusant de constater qu’effectivement, à la bibliothèque du Mans sont également conservés des volumes de l’almanach des Muses portant ce même charmant papier dominoté….toujours un bonheur!

  2. Merci pour votre commentaire. Auriez-vous la possibilité de nous donner les années correspondantes avec le même papier dominoté ?
    Cordialement
    Léo

  3. Bonjour, Les exemplaires pour les années 1767 à 1813 inclus, c’est-à dire au même moment que pour vos ouvrages…. Et de mémoire, pour l’année suivante (1814), je crois que l’on passe à une couverture imprimée… à vérifier toutefois pour la couverture imprimée. Et c’est bien le même papier utilisé pour tous les almanachs couvrant cette période 1767-1813.
    Cordialement et dominotement

  4. Merci beaucoup pour votre réponse.On a là un exemple très intéressant d’utilisation d’un stock de papier dominoté pendant une très longue période. Qui l’eut cru ?

    Léo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s