Dominoterie : une couverture en papier dominoté


détail des motifs

Le papier dominoté, vous connaissez maintenant ? Si vous avez oublié je vous invite à aller lire l’article sur BiblioMab consacré à ces papiers décorés. Le papier dominoté que je vous présente recouvre un livre du 18e siècle, broché, non ébardé. Le papier est composé de motifs géométriques (alternance de marguerites et de petits carrés).  Le tout dans une couleur bleue qui a nécessité un seul passage.

Que dire de plus devant la simplicité et la beauté de ce papier recouvrant ce livre ancien.

une couverture d’attente qui a échappé à la reliure !

Léo Mabmacien

Publicités

4 réflexions au sujet de « Dominoterie : une couverture en papier dominoté »

  1. C’est papiers et les livres qu’ils recouvrent, quand ils sont bien conservés, sont de vrais merveilles. On ne peut qu’être fasciné par la modernité de ces papiers anciens, préfigurant les arts décoratifs.

    Certains amateurs préfèrent les livres dans cette condition (pour rappel, un critère de valeur important en bibliophilie est le caractère « intact » de l’ouvrage), brochés sous couverture d’attente dominotée, à une reliure classique (style demi à coin), même bien exécutée.
    À tel point que la librairie Jammes avait proposé un catalogue composé uniquement de livres dans cette condition. Catalogue qui a été suivi quelques années après par un superbe catalogue :

    André JAMMES. Papiers dominotés. Trait d’union entre l’imagerie populaire et les papiers peints (France 1750 -1820). Paris, Éditions des Cendres, 2010.
    http://www.librairiejammes.com/selection.html

    Ce catalogue, vient d’être complété par les mêmes éditions des Cendres par deux ouvrages de Marc Kopylov (qui dirige lesdites éditions) :
    – Papiers dominotés français ou l’art de revêtir d’éphémères couvertures colorées. Livres & brochures entre 1750 et 1820.
    – Papiers dominotés italiens. Un univers de couleurs, de fantaisie et d’invention (1750-1850).
    http://cendres.voila.net/Kopylovm.html

    Frédéric K. Harnisch – http://www.in4o.fr

  2. Exact. Merci pour les références bibliographiques, j’avais fait un tweet dessus mais pas d’articles, c’est là l’occasion idéale.
    Léo

  3. Le défi est de trouver de telles éditions en bel état. Un coup de chapeau aux éditions des Cendres et à Marc Kopylov qui mettent en valeur ces ouvrages avec beaucoup de passion et d’érudition. Pierre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s