Avis sur le Marquis de Sade à propos de son crâne


Je vous laisse lire la retranscription du texte ci-dessus, trouvé en page de garde d’un livre ancien qui n’a rien à voir avec le sujet.

« Le marquis de Sade est auteur de Justine. M. Dumoutier possède son crâne sur lequel on remarque un développement extraordinaire de la desctructivité, de l’amour physique et des facultés réflectives. Singulière combinaison qui devait enfanter un livre monstrueux. Phrénologie de Gall et Spurzheim » .

La « science des crânes » inventée par Franz Joseph Gall au début du 19e siècle a depuis fait long feu (il nous reste l’anthropométrie) mais à l’époque l’étude des crânes fascinait. Le crâne du Marquis de Sade est donc un « met de choix » pour le scientifique, crâne qui fut un temps propriété du docteur Spurzheim, disciple de Gall. Un moulage du crâne est même réalisé. Par contre le vrai crâne a disparu à la mort de Spurzheim. Le moulage est conservé à Paris au Musée de l’Homme. Si vous êtes intéressés un bronze tiré à 99 exemplaires est proposé à 6000 €. Il en reste quelques-uns.

Les personnes curieuses pourront lire l’ouvrage de Jacques Chessex (Le dernier crâne de Monsieur de Sade, roman paru aux éditions Grasset) ou parcourir l’article (avec d’intéressantes photographies) consacré aux moulages du musée Flaubert d’histoire de la médecine à Rouen sur Criminocorpus.

Léo Mabmacien

Publicités

Une réflexion au sujet de « Avis sur le Marquis de Sade à propos de son crâne »

  1. « Un jour, examinant l’Etna, dont le sein vomissait des flammes, je désirais être ce célèbre volcan. » La Nouvelle Justine tome 2

    Je n’apprécie pas l’homme qu’était le marquis de Sade (c’était un criminel sexuel), en revanche j’admire une partie de son oeuvre et surtout j’aime ce qu’il symbolise. Dans un monde orwellien où règnent la crétinisation de masse, les intégrismes de toutes sortes , les tabous et le politiquement correct, Sade symbolise en effet l’insoumission et la liberté d’esprit. Sade, c’est le refus absolu du conformisme de plus en plus oppressant et aliénant qui nous entoure. C’est en ce sens que cet écrivain génial (styliste admirable ) rejoint les grands artistes maudits et le surréalisme, de Baudelaire et Lautréamont à André Breton et Dali en passant par Van Gogh, Rimbaud, Nietzsche et Apollinaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.