Une page de titre peut en cacher une autre…


première page de titre
autre page de titre : elle a été numérisée en noir et blanc mais elle comporte elle aussi des passages en couleur rouge

Voici deux pages de titre d’un livre ancien imprimé en 1735 à Paris et intitulé : « Voyage merveilleux du prince Fan-Férédin dans la romancie ; contenant plusieurs observations historiques, géographiques, physiques, critiques & morales ». Une autre édition est parue la même année à Amsterdam, chez Wetstein & Smith, au même format.
Si l’on regarde d’un peu plus près ces deux pages, on découvre tout de suite que le fleuron gravé sur bois est différent (le premier est un chapiteau alors que le 2e est un bouquet de fleurs). Si l’on regarde plus attentivement on verra quelques différences minimes dans la composition de la page et de la typographie. L’effet un peu ondulé au niveau de l’adresse pour la deuxième page s’explique sûrement par la numérisation de Google un peu rapide (sourire). Pour vraiment bien comparer les deux pages il me faudrait physiquement le deuxième exemplaire que je n’ai pas (l’ouvrage est disponible notamment sur Google Books). Ce qui est sûr et là j’ai comparé, les deux exemplaires à part la page de titre sont absolument identiques. A mon avis et vous me direz ce que vous en pensez, nous sommes en présence d’une nouvelle émission ou pour être plus précis d’une émission séparée : un état distinct de la page de titre avec modification survenue avant la fin de l’impression. Comme quoi un livre ancien peut réserver bien des surprises !

Suite à la remarque pertinente de Daniel (dans les commentaires) il ne s’agirait pas d’une nouvelle émission mais tout simplement d’un manque de fleuron identiques lors de la composition. Dans La Science pratique de l’imprimerie (page 156), notamment pour les impositions au format in-12, l’imprimeur peut établir une imposition par feuille entière ou par demi-feuille avec des cahiers séparés. Alors on aura sur la forme plusieurs fois les mêmes pages dont la page de titre. Ce schéma est notamment utilisé nous dit-on quand il ne reste que 4 pages à imprimer à la fin d’un livre, afin d’avoir 4 pages blanches à la fin…

Voyage merveilleux du prince Fan-Férédin dans la romancie ; contenant plusieurs observations historiques, géographiques, physiques, critiques & morales. A Paris chez P. G. Le Mercier, ruë S. Jacques, au Livre d’Or. Avec approbation & privilege du Roy, 1735. [2]-VI-[6]-275-[1 bl.] p. ; in-12. [texte disponible en ligne]

Léo Mabmacien

Advertisements

9 réflexions au sujet de « Une page de titre peut en cacher une autre… »

  1. Quelle motivation peut pousser un imprimeur à changer la vignette d’un ouvrage à l’autre ? Peut-être une contrefaçon de cette contrefaçon ? Pierre

  2. Une particularité qu’on ne risque pas de rencontrer dans un e-book, immuablement égal à lui-même : si pas incolore, à tout le moins inodore et sans saveur.

  3. Contrefaçon non car le reste du livre est identique.Manque de la vignette utilisée à une autre composition sûrement ;-)

    Bien cordialement
    Léo

  4. Si la page de titre est simplement liée au premier feuillet blanc, N’imprimait il pas simplement deux pages de titre (voir 4 pour un in8 ) en même temps avec deux (quatre) vignettes distinctes et un seul coup de presse ( 2 si bicolore) J’ai remarqué exactement la même chose sur l’édition in8 année de l’originale du dictionnaire de musique de Rousseau.1768 (Qui eut un grand succès donc fort tirage) Les mêmes blocs textes avec des titres aux vignettes différentes.

    Daniel B.

  5. Effectivement Daniel, je viens de vérifier dans la Science pratique de l’imprimerie (page 156). Pour les impositions au format in-12, l’imprimeur peut établir une imposition par feuille entière ou par demi-feuille avec des cahiers séparés. Alors on aura sur la forme plusieurs fois les mêmes pages dont la page de titre. Ce schéma est notamment utilisé nous dit-on quand il ne reste que 4 pages à imprimer à la fin d’un livre, afin d’avoir 4 pages blanches à la fin… cqfd ! Merci pour votre précieuse remarque.
    Léo

  6. Pardonnez moi mais j’ai une question car je ne comprends pas ce que veut dire  » l’imprimeur peut établir une imposition par feuille entière ou par demi-feuille avec des cahiers séparés. » ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s