Livres anciens : reliure en parchemin ou en vélin ?


reliure_parchemin17e
un parchemin peu apprêté

La « reliure vélin » a tendance à être utilisée un peu trop souvent pour décrire une couvrure en cuir « blanc-crème-jaune » d’un livre ancien. Il faut dire qu’un livre relié en vélin (peau de veau mort-né) a un intérêt (marchand et précieux) beaucoup plus qu’une simple reliure en parchemin. La reliure en parchemin est des plus courantes à l’époque et la moins chère. Selon l’article du Dictionnaire encyclopédique du livre le parchemin  est une  « peau d’animal (mouton, chèvre, veau, chevreau, agneau…) traitée de manière à pouvoir recevoir l’écriture sur ses deux faces » et en reliure » une peau utilisée comme matériau de couvrure ». En fait il ne s’agit pas à proprement parler d’une couvrure en cuir puisque l’on se contente de nettoyer, imperméabiliser et de poncer une peau sans la tanner.

reliure_velin_18e
un vélin du 18e

La couleur qui peut différer des parchemins dépend de l’animal dont provient la peau : aspect gris de près avec une chèvre, « blanc-beurre » avec le mouton. Généralement on distingue selon la teinte naturelle de la peau un parchemin blanc, ivoire ou jaune.

Sur les parchemins peu apprêtés, on peut distinguer les marques d’implantation des poils. Solide et souple, le parchemin fut en vogue entre le 16e et le 17e siècle.

Le vélin quant à lui est un parchemin utilisé pour les livres de luxe, provenant d’animaux morts-nés (veau, agneau, chevreau) et se distinguant par sa blancheur et son côté lisse, sans aspérités. Selon le Manuel Roret du relieur « c’est un parchemin ordinaire, mais de qualité supérieure, qui a été raturé des deux côtés, amené partout à une épaisseur parfaitement égale, travaillé avec le plus grand soin, et enfin enduit d’une bouillie de blanc d’argent et de colle de peau. »

La distinction entre parchemin et vélin n’est pas toujours facile à faire  et il est conseillé d’utiliser en cas de doute le terme de parchemin pour décrire une reliure. Vous pouvez aussi tomber sur des reliures en parchemin de réemploi, le Blog du bibliophile en parle dans un article.

Sources et liens utiles :

Catalogage : recommandations pour la description des reliures (fichier pdf)

Voyage en parchemin par Suzy Corthésy, restauratrice de livres anciens et de documents graphiques : un excellent dossier très complet en pdf pour tout savoir sur le parchemin.

Manuel Roret du relieur – Parchemin et vélin (sur le site du Moulin du Verger)

Dictionnaire Encyclopédique Du Livre, N-Z, tome 3. Paris : Éd. du Cercle de la Librairie, 2011. ISBN : 978-2-7654-0987-8.

reliure_velin_17e
vélin du 17e : plat supérieur avec un double filet d’encadrement poussé à froid pour tout décor
reliure_velin17e
le même. Selon l’exposition on n’a pas tout à fait la même couleur…

Léo Mabmacien

Publicités

7 réflexions au sujet de « Livres anciens : reliure en parchemin ou en vélin ? »

  1. pour complique l’affaire il faudrait rajouter la « peau de truie », utilisée surtout par les Allemands, elle est plus épaisse et plus solide (sans doute), d’un jaune souvent un peu plus prononcé, et elle laisse apparaître très nettement les trous d’implantation des poils…

  2. @Pierre : à vous de voir si vous voulez vendre un livre très cher ou moin cher ;-))
    @Alain : peut-être l’objet d’un article futur sur BiblioMab ;-)

    Léo

  3. Bonjour Léo,

    je suis un lecteur régulier de votre blog, attiré par la reliure (ma première passion la typographie).

    J’aimerais imprimer à domicile mes livres préférés. Sauriez-vous me dire où on peut se fournir en papier utilisé pour les livres d’autrefois (jusqu’aux années 1960), légèrement jauni ou crème, avec un bon grammage ? A-t-il un nom ? s’il n’y en a plus, quel grammage et quelle couleur compenserait ?…

    Après quoi je pourrais passer à la reliure proprement dite !

    Mille mercis.

  4. Bonjour,

    Tout d’abord merci pour votre fidélité. En ce qui concerne le papier utilisé autrefois il en existe beaucoup : papier d’Arches, bouffant, de Chine, de Rives… Pour le votre n’étant pas du tout spécialiste je ne pourrais pas vous aider.
    Plusieurs pistes pour trouver du papier dans le commerce :
    site de ROugier et Plé (http://www.rougier-ple.fr/), Géant des Beaux-Arts (http://www.geant-beaux-arts.fr/). Après si vous cherchez du papier fait artisanalement, à l’ancienne voici quelques adresses :
    Moulin Richard de Bas : http://eboutique.richarddebas.com/
    Le moulin du Verger : http://www.moulinduverger.com/papier-main/references-papier.php
    Le Moulin de Larroque http://www.moulindelarroque.com/

    Cordialement
    Léo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s