La lithographie au service des lettres


fac-sim_lettre_perrotin_boulanger3
fac-similé d’une lettre de Boulanger à Perrotin son éditeur (19e siècle)

L‘invention de la lithographie (procédé découvert vers 1798 par Aloys Senefelder à Munich) et  son développement à partir de 1820 permit la reproduction en fac-similé de textes manuscrits.

Ainsi les circulaires, les lettres d’auteurs et d’écrivains célèbres purent être facilement reproduits par les imprimeurs lithographes.

fac-sim_lettre_perrotin_boulanger4

fac-sim_lettre_perrotin_boulanger1

musique_chansons_beranger
Page de titre de l’ouvrage où se trouve reproduite la lettre (édition de 1853)

Source : L’imprimerie, histoire et techniques par Michael Twyman.

Léo Mabmacien

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s