Un rébus à deviner dans un livre ancien


rebus_pluralite_mondesCette étiquette trouvée en page de garde d’un livre ancien nous propose un rébus. Il pourrait s’agir d’un ex-libris mais je n’en suis absolument pas certain. Dans tous les cas saurez-vous deviner la phrase qui se cache derrière ?

Léo Mabmacien

Advertisements

5 réflexions au sujet de « Un rébus à deviner dans un livre ancien »

  1. Merci à tous les deux…Bernard sur Facebook a trouvé la bonne « traduction » : « ces fleurs du bonheur sont l’image, ami il faut en jouir »
    Léo

  2. Selon CNRTL :
    Prononc. et Orth. : [sεp], également [sε] (Passy 1914, Barbeau-Rodhe 1930). L’hésitation [sε]/[sεp] remonte à Land. 1834 : ,,cèpe, seul ou à la fin d’une phrase, et cè dans le corps d’une proposition« , v. de même Fél. 1851. Littré tranche : ,,sè; le p ne se fait point sentir« ; DG de même, mais en sens inverse : ,,sèp; vieilli, sè« . Ds Ac. 1694-1932 avec la rem. : ,,Quelques-uns écrivent sep« . Homon. cèpe, sep. Étymol. et Hist. Voir cep2.

    La difficulté résidait dans la prononciation (ancienne) « sè » pour « cep ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s