Le livre moderne illustré par les éditions Ferenczi


absence_et_retour_voisins
Page de titre du roman L’absence et le retour par Gilbert de Voisins

Les éditions à bon marché mais de bonne facture préfigurent le livre de poche dans la première période du 20e siècle en France. Elles sont alors proposées réunies en collections comme la Sélect-Collection des éditions Flammarion, Le Livre de demain proposé par les éditions Fayard (voir à ce sujet notre précédent article) ou encore Le livre moderne illustré édité par les éditions Ferenczi entre 1923 et 1954 qui nous intéresse ici.

couverture_livre_moderne_illustre_voisins
Couverture un peu fatiguée par le temps et l’usage : on remarque tout de suite le prix

La collection Le livre moderne illustré regroupe des romans illustrés. En voici la description donnée sur l’encyclopédie Wikipédia : « ces ouvrages brochés d’un format 143 x 203 mm sont caractérisés par leur couverture illustrée d’un bois principal à motifs « fleuris et animaliers » dans le style art déco teinté monochrome, avec en haut le nom de l’auteur encadré de 2 petits bois de la même couleur que le motif principal et le prix annoncé en lettres capitales. Le prix de lancement fut de 2,50 francs pour un volume de 156 pages en moyenne et grimpa jusqu’à 6,75 francs à partir de 1938. Durant la première époque, plus de 350 titres sont parus « tirés sur papier de luxe » (alfa), avec une série d’illustrations intérieures généralement tirées de bois originaux qui incluaient frontispice, lettrines et culs-de-lampe. L’impression était effectuée par l’Imprimerie Moderne à Montrouge. »

page_livre_moderne_illustre_voisins
une belle mise en page

Les textes qui sont proposés dans cette collection sont des rééditions de romans célèbres français et étrangers. Certains auteurs nous sont familliers (Colette, Stefan Zweig, Céline, Mauriac…), d’autres sont devenus d’illustres inconnus comme ici avec Gilbert de Voisins qui bénéficie cependant d’une page sur Wikipédia. L’intérêt de cette collection porte aujourd’hui surtout sur les illustrations des textes. Robert Lemercier (rien sur lui dans le Bénézit) grave ici les bois (dont certains en trois couleurs) qui parcourent les pages de cette oeuvre oubliée. Voici une sélection de ces gravures.

gravure_bois_lemercier1

gravure_bois_lemercier3

gravure_bois_lemercier9

gravure_bois_lemercier16

gravure_bois_lemercier24

gravure_bois_lemercier33

gravure_bois_lemercier36

Sources :

Bouvy, Michel, « Le livre de poche en France », BBF, 1963, n° 11, p. 413-422
[en ligne] <http://bbf.enssib.fr/&gt;

Le livre moderne illustré. Article de l’encyclopédie Wikipédia [en ligne]

Léo Mabmacien

Publicités

Une réflexion au sujet de « Le livre moderne illustré par les éditions Ferenczi »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s