Le-livre.fr, grossiste du livre ancien et d’occasion


Didier Rodriguez, ancien pépiniériste, gère une affaire prospère dans le commerce du livre ancien et d’occasion. Depuis Sablons en Gironde (il possède deux autres entrepôts ailleurs) il est présent sur internet depuis 2001 avec son propre site (Le-livre.fr) mais également sur Priceminister.fr, abebooks et livre-rare-book.com. Un reportage récent sur France 3 Aquitaine m’a donné envie d’écrire un article sur ce grossiste du livre. Il faut dire que Le-livre.fr n’y va pas de main morte dans la démesure. Il a ouvert en mai 2017 un Village du livre (une seule librairie est présente, je vous laisse deviner…) avec une librairie de  5000 m2 qui s’appuie sur un stock de plus de 4 millions de livres dont 2 millions proposés sur internet. Organisée en plusieurs univers, cette boutique d’Alibaba physique doit selon M. Rodriguez « ramener le client en boutique parce qu’à un moment le virtuel commence à fatiguer ». Ramener le client en librairie a un prix : l’entrée est payante et vous coutera 8 euros pour voir ce showroom (rien n’est indiqué concernant l’entrée payante sur le site internet !). L’entreprise emploie 16 personnes et n’achète que des lots de livres ou de documents (gratuitement si cela n’a pas de valeur (sic)), y compris des documents anciens de bibliothèques. L’important ici n’est pas la qualité mais surtout la quantité que l’on peut accumuler, peu importe l’état, pourvu que l’on puisse le stocker (dans les immenses silos) et en proposer un bon prix. D’habitude un professionnel du livre d’occasion va privilégier la qualité et un stock choisi pour des prix étudiés. Ici Le-Livre.fr table sur l’accumulation, peu importe l’état et cela fonctionne puisque selon M. Rodriguez « les gens viennent sur le site car ils ne trouvent pas ailleurs ce que j’ai ».

Le-livre.fr est un libraire membre du SLAM (Syndicat de la Librairie Ancienne et Moderne) et à ce titre doit respecter la déontologie du syndicat, à savoir :

  • La compétence des libraires spécialisés.
  • L’authenticité des ouvrages et documents qu’ils vous proposent.
  • L’honnêteté.

Je vous laisse lire la suite et je vous propose ci-dessous une petite sélection de documents en vente sur Le-Livre.fr.

Ancien livre de bibliothèque devenu rare mais proposé ailleurs à 12 €.

On découvre donc que le fait d’avoir un stock très important et surtout rempli de livres et de documents communs, populaires et sans valeur apparente, permet au bout de quelques années de donner une valeur à ces documents et donc obtenir un bénéfice intéressant sur un document de peu d’importance au départ. Malin. Par contre il s’agit de ne pas être regardant sur la qualité proposée comme on peut souvent le remarquer et l’on paiera cher un document de piètre abord. Un exemple avec une petite recherche sur Livre-rare-Book avec « dictionnaire universel contemporains vapereau ». Parmi les 15 résultats proposés par le libraire, on s’en sortira au mieux pour 49,5 euros pour une édition de 1865, « Etat d’usage. Plats abîmés. Dos très frotté. Déchirures » à 179 euros pour une édition de 1870 « Etat d’usage. Coins frottés. Dos fané. Quelques rousseurs ».

Un autre exemple avec Barbara Cartland dont les ouvrages sont proposés au tarif le plus élevé sur Livre-rare-Book.com comme cette idylle mexicaine éditée par le Grand Livre du mois et vendu à 29,80 euros sans les frais de livraison.

Un sacré bouquiniste !

Reportage France 3 Aquitaine : A Sablons, en Gironde, le plus grand bouquiniste de France a ouvert un village du livre

A écouter sur France Bleu : Place des Grands Hommes : Didier Rodriguez créateur du « Village du livre » à Sablons en Gironde

Le-livre.fr

Le village du livre

Léo Mabmacien

Crédit photo : Le-Livre.fr (Facebook).

 

Publicités

3 réflexions au sujet de « Le-livre.fr, grossiste du livre ancien et d’occasion »

  1. Ce que j’en comprends est que, d’une part, le chiffre de deux millions d’ouvrages annoncés ne correspond pas réellement aux ouvrages présentant un réel intérêt, et que, d’autre part, les prix ne seraient pas si intéressants que cela en regard de l’état ou de la rareté des ouvrages ?

    Dans le même esprit, Léo, avez-vous déjà évoqué sur votre blog la librairie Gribaudo Vandamme à Paris ? C’est un peu le même principe (mais avec des locaux moins prestigieux que ceux de le-livre.fr ! – magnifique bâtiment par ailleurs). Les locaux sont bien plus modestes, et je m’y était rendu (pour des Pléiade – mais ce n’est pas leur spécialité) parce qu’à une époque je travaillais dans le même quartier. Depuis, je suis abonné à leur lettre d’information, et il me semble qu’il s’agit surtout d’ouvrages pour bibliophiles.

    (Et j’ai bien ri à propos du Barbara Cartland au Grand Livre du mois).
    Merci tout de même pour cet article qui présente une adresse supplémentaire. :-)

  2. Bonjour Freddy,
    Le-livre.fr se base sur le fait qu’un livre courant, populaire peut prendre un intérêt pour certaines personnes… Et donc ils prennent tout ce qui se présente. Ils ont un compte Facebook où vous trouverez une petite annonce de recrutement (saisie informatique et expertise) : les personnes sont formées en interne… ;-) Ce qui est regrettable c’est que ce libraire fasse parti du SLAM !
    Pour Gribaudo je n’ai rien dit sur mon blog : j’ai beaucoup acheté chez eux, ils proposaient sur Ebay beaucoup d’ouvrages (rares ou non) et ils sont très pros. Rien à redire. Aujourd’hui ils semblent proposer peu d’ouvrages mais de haute qualité…
    Barbara Cartland n’est qu’un exemple intéressant mais vous pouvez en trouver plein d’autres ;-)
    Léo

  3. Les prix de ce pseudo libraire sont absoluments délirants et plusieurs fois celui d’un bouquiniste traditionnel sans que l’état ou la qualité justifie un tel écart. Au contraire, vous avez sur le-livre.fr des épaves vendus une fortune. Mieux vaut éviter et s’adresser à de vrais pros.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.