Un siège d’aisance en livre ou le Voyage des Pays-Bas


Les chaises percées sont peu utilisées de nos jours mais elles étaient autrefois un objet pratique pour les « nécessités ». Nécessaire mais peu élégante, la chaise percée pouvait se faire discrète comme on peut le voir ci-dessus avec un siège d’aisance en livre. Ces illustrations sont extraites du magnifique et imposant livre Le Mobilier domestique : vocabulaire typologique publié par l’Imprimerie Nationale (pages 678 et 679). On y trouve la précision suivante (ici sans les notes) :

« Siège d’aisances dont la caisse simule des volumes superposés. Ces volumes peuvent être intitulés : Voyage des Pays-Bas, Histoire des Pays-Bas, Thomas Diafoirus ou Mystères de Paris. »

Léo Mabmacien

Source :

Reyniès, Nicole , André Chastel, and Francis Salet. Mobilier Domestique: Vocabulaire Typologique. Paris: Imprimerie Nationale, 2003. 2 vol. (XVIII-1226 p.) : ill. en coul. ; 30 cm. ISBN : 9782858224616. [l’illustration ci-contre concerne l’édition originale parue en 1987]

 

Publicités

5 réflexions au sujet de « Un siège d’aisance en livre ou le Voyage des Pays-Bas »

  1. Cela est sans doute précisé dans cet ouvrage mais si non, le « porte serviette » était initialement la personne qui tendait la serviette utilisée après un passage sur la chaise percée… :-)

  2. Dans les collections de La Diana, nous avons cet ouvrage en consultation. Je le feuilletterai durant le temps de midi!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.