Une édition imprimée avec les caractères de Pierre-Simon Fournier


Parfois une édition courante peut réserver une belle surprise. C’est le cas ici avec cette réédition classique des poèmes d’Horace accompagnés des commentaires de Joanne Bond, réalisée à Orléans par Martin Couret de Villeneuve en 1767. Cette belle édition utilise les fameux caractères inventés et gravés par Pierre-Simon Fournier, dit le Jeune (1712-1768). J’avais déjà évoqué ce célèbre graveur dans un précédent article, en vous présentant un livre utilisant les caractères et ornements typographiques de Fournier, édité à Orléans par Couret de Villeneuve Fils ! S’il est assez facile de reconnaître les ornements de Fournier, reconnaître ses caractères est plus difficile. Une note à la fin du livre nous donne une « petite indication » :

« Litterae, quibus impressus est hic Liber, à P. S. Fournier juniore incisae sunt ».

Cette phrase précise que les caractères employés sont ceux de Fournier. Il faut dire qu’en 1747 Pierre-Simon Fournier s’était marié avec Marie-Madeleine Couret de Villeneuve, soeur de notre imprimeur. On retrouve cette mention sur les ouvrages imprimés par la famille Barbou à Paris qui avait édité ses livres. Pour en savoir plus sur Fournier et ses caractères je vous renvoie à mon précédent article (et à sa bibliographie). Pour cet article je me suis servi en partie de cette très intéressante intervention de Pauline Nuñez : Pierre-Simon Fournier, typographe absolu, typographe accompli ?

Livre présenté :

Quinti Horatii Flacci poëmata, scholiis sive annotationibus, instar commentarii, illustrata à Joanne Bond. Editio Nova. Aurelianis, typis Couret de Villeneuve, Regis Typographi. M. DCC. LXVII. [1767]. In-12 [version numérisée en ligne]

Quelques pages numérisées sous le signe de Saint-Simon :

 

 

Léo Mabmacien

Publicités

Une réflexion au sujet de « Une édition imprimée avec les caractères de Pierre-Simon Fournier »

  1. On oublie parfois l’importance des graveurs dans les éditions anciennes. Aux XVIIe et XVIIIe siècles en particulier, il y en avait de vraiment très… très bons !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.