Petit aperçu de la littérature jeunesse en Roumanie sous l’ère communiste


Entre 1947 et 1989, la Roumanie est sous un régime communiste. L’édition dont l’édition jeunesse n’échappe pas à la réorganisation et à l’étatisation qui en découle : « l’édition et la distribution de livres sont réorganisées selon le modèle soviétique ». C’est simple : l’Etat possède les maisons d’édition, les imprimeries, les distributeurs et les librairies. Les maisons d’édition se spécialisent par genre (sciences, lettres, pédagogie, littérature enfantine…). Il n’existe pas de concurrence entre elles et on associe à un éditeur un ou plusieurs imprimeurs et libraires dans les villes importantes. Bien entendu il n’est pas question de rentabilité mais de « faire du livre un produit abondant et bon marché ». Comme pour les autres produits, l’offre ne suit pas la demande : « il faut fournir au lecteur le livre dont il a besoin plutôt que celui qu’il désire ». Il ne faut pas oublier la censure et les objectifs des autorités selon le moment, le pays… La censure est également esthétique, refusant la publication de livres considérés comme « bas de gamme » (policiers, romans de gare…). Etonnament, ces restrictions et contraintes permettront de réaliser de grands projets éditoriaux (œuvres complètes, travail d’illustration…) mais également de maintenir des genres comme la poésie. En littérature jeunesse, deux éditeurs se partagent la manne : les éditions Tineretului fondées en 1952 à Bucarest puis les éditions Ion Creangă fondées en 1969 également à Bucarest. Voici quelques livres publiés par ces éditeurs.

Tudor Arghezi est un poète et écrivain très connu en Roumanie qui a écrit de la poésie et des livres pour enfants. Les illustrations (magnifiques) sont de Constantin Piliuta.

Buna dimineata, primavara / Tudor Arghezi ; Ilustratii si coperta Constantin Piliuta

Bucuresti : Editura Tineretului, 1965. 1 vol. (111 p.) : ill.

Page de titre

 

Achevé d’imprimer. Les tirages sont importants : 40180 exemplaires dont 5080 reliés. On notera la mention de bon de tirage (1965), le numéro de commande (pour l’édition et pour l’impression) ainsi que la mention de « Republica Socialistă România ».

 

Povești despre Păcală și Tândală / Alexandru Mitru ; coperta si ilustratii de Done Stan

Bucuresti : Editura Ion Creangă, 1984. 1 vol. (101 p.) : ill.

L’édition originale date de 1975. Bien que publié en 1984 l’ouvrage paraît beaucoup plus ancien par le papier et la typographie qui sont employés. Cela fait le charme de ces anciennes éditions qui ont bien résisté au passage du temps.

 

Vinatoarea Lui Dragos / Dimitru Almas ; ilustratii si coperta de C. Baciu

Bucuresti : Editura Tineretului, 1966. 1 vol. (38 p.) : ill.

 

Achevé d’imprimer. On notera le nom des personnes qui ont mis en page et corrigés le livre.

Cutia cu chibrituri / Dimos Rendis ; in Romineste de Petre Solomon, ilustratii de G. Saru

Bucuresti : Editura Tineretului, 1959. 1 vol. (85 p., [4] f. de pl.) : ill.

Cet ouvrage est une traduction du grec.

 

Povestea pescarului si a pestisorului / Alexandre Pouckine ; in romineste de A. L. Philippide, illustratii Gyorgy Mihail

Bucuresti : Editura Tineretului, 1963. 1 vol. (16 p. : ill.)

Fameux conte de Pouchkine. En français : « Le conte du pêcheur et du petit poisson ».

 

La Révolution en 1989 et l’effondrement du système communiste entraînent un changement radical : création d’entreprises privées (souvent éphémères), publication d’ouvrages (et de genres) précédemment interdits. La concurrence se développe, les éditeurs publient des livres rentables et grand public (best-sellers traduits…). Le prix des livres augmente par la même occasion. Les anciennes maisons d’éditions (appartenant auparavant à l’Etat) ne peuvent suivre (personnel important, grosses infrastructures) et ferment leurs portes. C’est ainsi que les éditions Ion Creangă cessent toute activité en 2003.

 

Léo Mabmacien

Source utilisée : Article Europe Centrale et orientale / Anne-Marie Thiesse. In Dictionnaire encyclopédique du livre. Tome 2, E-M. Paris : Editions du Cercle de la Librairie, 2005. ISBN 2-7654-0910-2

Publicités

2 réflexions au sujet de « Petit aperçu de la littérature jeunesse en Roumanie sous l’ère communiste »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.