Nouveau tableau de Paris au 19e siècle : prospectus


Page de titre / couverture du prospectus

Rares sont les prospectus survivant de longues années. Sauf si le dit prospectus se trouve relié dans un livre. C’est le cas ici pour ce prospectus de 8 pages intitulé « Prospectus. Nouveau tableau de Paris au XIXe siècle ».

Il est édité par Madame Charles-Béchet, éditeur, au n°59, 1e étage, quai des Augustins à Paris et imprimé par Bourgogne et Martinet, 30 rue du Colombier à Paris.

Il se trouve dans le livre suivant à la fin du tome 1 :

REYBAUD, Henriette-Étiennette-Fanny

Elys de Sault ou La cour des pages au mileu du XIVème siècle : tome premier [-second] par H. Arnaud, auteur des Aventures d’un renégat et de Pierre

Paris, Chez MM. E. Legrand et J. Bergounioux, acquéreurs de la maison de commission de madame Charles-Béchet, quai des Augustins, n°59. Imprimerie de P. Baudoin, rue Mignon, 2. 1836

2 tomes en 1 vol. ([4]-312-8 ; [4]-334 p.) ; in-8

Madame (Louise-Marie-Julienne) Charles Béchet (1801-1880) succède à son mari comme libraire le 27 octobre 1829. Elle est elle-même fille de libraire et son mari Pierre-Adam Charlot avait pris son nom de famille pour la librairie. Elle cède un important « commerce de commission » en août-septembre 1934 à Legrand et Bergounioux. Elle garde cependant une activité de librairie jusqu’en 1860. Elle fut notamment l’éditrice des oeuvres de Balzac.

L’ensemble est bien paru en 7 volumes entre 1834-1835 avec l’adresse de Béchet seule pour les premiers tomes puis avec celle de Legrand et Bergounioux . L’ensemble a été numérisé par la Bnf et est disponible dans Gallica.

Dans la préface au prospectus, ces Nouveaux tableaux se veulent une véritable plongée dans les entrailles de la ville, dans le « Paris vrai », dans cette « Babel aux masses confuses, aux insaisissables détails ? » Ce Nouveau tableau se veut « une chose neuve, sinon dans la pensée, du moins dans son exécution ».

Paris est dans l’ère du temps, la ville subissant de nombreux changements après la Révolution de 1789, Napoléon… Le patrimoine se renouvelle, les mœurs changent, le monde de l’Ancien Régime disparait…. Parmi les œuvres d' »observations » analogues, on trouve ces Nouveaux tableaux de Paris édités en 1828 chez Pillet Ainé en 2 volumes (page de titre ci-dessous).

Page de titre de ces Nouveaux tableaux de Paris
Préface
Conditions de la souscription et composition des tomes

On trouve les conditions de la souscription en page 6. Ce Nouveau tableau de Paris sera imprimé avec des caractères neufs fondus exprès, sur un très beau papier superfin satiné. Il est indiqué qu’il fera 6 volumes in-8 (7 volumes seront imprimés finalement). Le prix de chaque volume est de 7 francs 50 centimes. Les 4 premiers volumes sont déjà en vente. Suit le détail tome par tome des contributions. Parmi celles-ci Jules Janin, le Bibliophile Jacob, Alphonse Karr, Paul de Kock, Balzac (de), Frédéric Soulié…

Page de titre du tome 7. L’ensemble est paru en 7 volumes entre 1834-1835 avec l’adresse de Béchet seule pour les premiers tomes puis avec celle de Legrand et Bergounioux

Léo Mabmacien

2 réflexions au sujet de « Nouveau tableau de Paris au 19e siècle : prospectus »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.