Le surréaliste ex-libris de Louis-Pierre Varigny

Etiquette ex-libris réalisée par un artiste japonais pour Louis-Pierre Varigny. Cet ex-libris est la première version de son ex-libris, une seconde version a été réalisée en 2000 par Laurent Granier en remplaçant le pendule par un écu (mystique) du propriétaire. On peut découvrir cette seconde version sur le site de l’héraldiste. Louis-Pierre Varigny est né… Lire la suite Le surréaliste ex-libris de Louis-Pierre Varigny

Nouveau tableau de Paris au 19e siècle : prospectus

Rares sont les prospectus survivant de longues années. Sauf si le dit prospectus se trouve relié dans un livre. C’est le cas ici pour ce prospectus de 8 pages intitulé « Prospectus. Nouveau tableau de Paris au XIXe siècle ». Il est édité par Madame Charles-Béchet, éditeur, au n°59, 1e étage, quai des Augustins à Paris et… Lire la suite Nouveau tableau de Paris au 19e siècle : prospectus

Un livre provenant de la bibliothèque du CE de l’usine Olida de Levallois

La création de bibliothèques en entreprises en France remonte au 19e siècle, fruit de quelques patrons philanthropes. On trouve également à la même période des bibliothèques populaires gérées par des organisations religieuses ou laïques. Il s’agit d’éduquer le peuple, moralement et intellectuellement, face au développement du capitalisme industriel et d’un besoin en main d’œuvre qualifié… Lire la suite Un livre provenant de la bibliothèque du CE de l’usine Olida de Levallois

La porte étroite d’André Gide, numéro 2 de la nouvelle collection Le Livre de Demain

La célèbre collection à couverture jaune et illustrée Le livre de demain, proposée par l’éditeur Fayard, a existé entre 1923 et 1947. Pourtant elle a continué sous une autre forme et sans illustrations entre 1951 et 1959 (selon plusieurs commentaires à l’article précédent que j’avais consacré à la collection). Nos commentateurs nous précisent que la… Lire la suite La porte étroite d’André Gide, numéro 2 de la nouvelle collection Le Livre de Demain

Reconstitution de la bibliothèque du collège de Pharmacie (1570-1789)

Découvrir une bibliothèque telle qu’elle était au 18e siècle c’est désormais possible. La bibliothèque Interuniversitaire de Santé (BIU Santé-Paris) l’a fait. Elle nous propose la reconstitution virtuelle de la bibliothèque du Collège de Pharmacie de Paris telle qu’elle était dans les années 1780. On est face à trois armoires de livres (c’est une petite bibliothèque… Lire la suite Reconstitution de la bibliothèque du collège de Pharmacie (1570-1789)

Ex-libris de la bibliothèque du château de Mouchy-Noailles

Cette sobre étiquette ex-libris au contreplat d’un livre du 19e siècle révèle pourtant une provenance prestigieuse, celle du château de Mouchy (Oise) et de la famille de Noailles, propriétaires successifs de ce château qui sera en grande partie détruit en 1961, en mauvais état depuis la seconde Guerre Mondiale (selon Sophie Derrot dans La Renaissance… Lire la suite Ex-libris de la bibliothèque du château de Mouchy-Noailles

« Les meilleurs livres » chez Arthème Fayard, une collection bon marché

« Un autre jour, il voit un écolier peiner à recopier des extraits d’auteurs classiques dans des livres de bibliothèque que ses parents refusent de lui laisser emporter à l’école. Il lance la collection de petits classiques scolaires « Les Meilleurs livres », à dix centimes, dont les titres vont de Homère à Hugo. Pas un étudiant de… Lire la suite « Les meilleurs livres » chez Arthème Fayard, une collection bon marché

Par ordre de l’empereur. Enquête sur les jeunes filles à marier dans la Seine-Inférieure (1810-1811)

Pierre Le Verdier (1854-1935), avocat à la Cour d’appel de Rouen, conseiller général de la Seine-Inférieure et membre de l’Académie des sciences, belles lettres et arts de Rouen, exhume dans cette rare plaquette (100 exemplaires hors-commerce) un aspect peu connu de l’empereur Napoléon 1er. En 1810, Napoléon voulut procurer à ses généraux des « établissements par… Lire la suite Par ordre de l’empereur. Enquête sur les jeunes filles à marier dans la Seine-Inférieure (1810-1811)

Carte postale d’Anatole France à Madame Joséphine Boccard

« A la vérité , il vit très simplement , villa Saïd , en la seule compagnie d ‘ une vieille bonne , Joséphine Boccard , qui prend soin de son linge et qui le protège contre les importuns. » Extrait de Anatole France par lui-même, éditions du Seuil, 1954 Vous pouvez trouver sur le site Saint-Cyr-sur-Loire… Lire la suite Carte postale d’Anatole France à Madame Joséphine Boccard