Catalogue des nouvelles publications d’Isidore Pesron, libraire-éditeur parisien de « seconde zone »

Isidore Pesron fut un modeste mais durable libraire-éditeur parisien du 19e siècle. Il fut actif entre 1831 et 1852 environ, selon les recherches que j’ai faites dans quelques catalogues. Il est installé en 1834 à Paris au 13 rue Pavée-Saint-André-des-Arts (rue Séguier aujourd’hui) sous la dénomination de Maison de commission et librairie d’Isidore Pesron, ancienne maison… Lire la suite Catalogue des nouvelles publications d’Isidore Pesron, libraire-éditeur parisien de « seconde zone »

Une affaire de famille : les enfants Galles, imprimeurs-libraires à Vannes

  « L’ancienne maison Galles restait la plus importante de la ville et du département. Depuis le décès de Jean-Baptiste Galles, survenu en novembre 1801, elle était gérée par l’avocat et notaire René Jollivet, oncle et tuteur des six enfants Galles… » Patricia Sorel. La révolution du livre et de la presse en Bretagne : 1780-1830 Parfois… Lire la suite Une affaire de famille : les enfants Galles, imprimeurs-libraires à Vannes

La contrefaçon belge de livres à l’époque romantique

Englués dans une crise de surproduction, de coût et de pratiques éditoriales faisant multiplier les volumes d’une édition comme des petits pains, les éditeurs français voient l’arrivée dans les années 1810 de concurrents belges qui vont bouleverser le paysage éditorial. A l’époque les droits d’auteur ne traversaient pas les frontières et les éditeurs belges pouvaient… Lire la suite La contrefaçon belge de livres à l’époque romantique

Les accidents de l’enfance : la prévention des accidents domestiques par le livre

  Les accidens de l’enfance, présentés dans de petites historiettes, propres à détourner les enfans des actions qui leur seraient nuisibles. Par Pierre Blanchard. Troisième édition. A Paris, à la Librairie d’Education de Pierre Blanchard, passage Montesquieu, Au Sage Franklin. 1816. 178 p., [6] f. de pl. : ill. ; in-18 Pierre Blanchard (1772-1856) fut… Lire la suite Les accidents de l’enfance : la prévention des accidents domestiques par le livre

Les contes drolatiques d’Honoré de Balzac : bestseller du 19e siècle

Ce qui fait le charme et l’intérêt de ces Contes drolatiques aujourd’hui, ce sont surtout les 425 dessins réalisés par Gustave Doré qui parsèment l’ouvrage. Il est important de rappeler que Gustave Doré n’a pas gravé les 425 dessins lui-même (il a réalisé des lithographies et des eaux-fortes ne représentant qu’une faible part de sa… Lire la suite Les contes drolatiques d’Honoré de Balzac : bestseller du 19e siècle

Relié par Bradel : les étiquettes de la famille Bradel dans les livres anciens

Les Bradel forment une grande famille de relieurs qui ont connu leur heure de gloire au début du 19e siècle, laissant à la postérité la fameuse reliure à la Bradel. Voici quelques étiquettes provenant de plusieurs relieurs (ou ateliers) portant le nom de Bradel, relieurs à redécouvrir. Commençons par  Bradel L’ Aîné, relieur de la… Lire la suite Relié par Bradel : les étiquettes de la famille Bradel dans les livres anciens

Les canivets, de l’art populaire religieux aux dentelles, images de dévotion mécanisées

De la broderie, oui mais avec du papier. Le canivet est une image pieuse « en vogue du 17e à la fin du 19e siècle, illustrant un thème religieux. Les bords et parfois l’ensemble de l’image étaient souvent traités (ajourés) pour imiter la dentelle » (Wikipedia). Cet effet de broderie est obtenu au moyen d’un outil que l’on… Lire la suite Les canivets, de l’art populaire religieux aux dentelles, images de dévotion mécanisées

D’un bandeau gravé sur bois reproduit par clichage ou comment réutiliser un ornement typographique

Cet article fait suite à celui publié en juin 2014 sur Gritner, un mystérieux graveur sur bois au 18e siècle. Depuis sa parution, j’ai reçu de la part de M. Forestié les précisions suivantes : « Je viens de lire votre article (…) consacré au graveur sur bois Gritner. Vous y rapportez que Françoise Weil dans… Lire la suite D’un bandeau gravé sur bois reproduit par clichage ou comment réutiliser un ornement typographique

Un abonnement à la lecture chez Jacob père, libraire à Orléans

  Cette rare étiquette proposait un « Abonnement à la lecture, chez Jacob père, libraire, vis-a-vis l’Hôtel de la préfecture, à Orléans. MM. les abonnés sont prévenus que tous livres qu’ils rendront déchirés ou sur les marges desquels on aurait écrit, resteront pour leur compte. Ils s’engagent en outre à ne les prêter à personne ». Le… Lire la suite Un abonnement à la lecture chez Jacob père, libraire à Orléans