Ex-libris de la bibliothèque du château de Mouchy-Noailles

Cette sobre étiquette ex-libris au contreplat d’un livre du 19e siècle révèle pourtant une provenance prestigieuse, celle du château de Mouchy (Oise) et de la famille de Noailles, propriétaires successifs de ce château qui sera en grande partie détruit en 1961, en mauvais état depuis la seconde Guerre Mondiale (selon Sophie Derrot dans La Renaissance… Lire la suite Ex-libris de la bibliothèque du château de Mouchy-Noailles

« Les meilleurs livres » chez Arthème Fayard, une collection bon marché

« Un autre jour, il voit un écolier peiner à recopier des extraits d’auteurs classiques dans des livres de bibliothèque que ses parents refusent de lui laisser emporter à l’école. Il lance la collection de petits classiques scolaires « Les Meilleurs livres », à dix centimes, dont les titres vont de Homère à Hugo. Pas un étudiant de… Lire la suite « Les meilleurs livres » chez Arthème Fayard, une collection bon marché

La Nouvelle bibliothèque populaire d’Henri Gautier éditeur

La collection Nouvelle Bibliothèque populaire fut proposée par l’éditeur Henri Gautier (1855-1938), sis 55 quai des Grands Augustins à Paris, à la fin du 19e siècle. C’est l’époque en France du développement des éditions bon marché, utilisant un réservoir d’auteurs éprouvés, imprimés en grand nombre et distribués « chez tous les libraires, les marchands de journaux… Lire la suite La Nouvelle bibliothèque populaire d’Henri Gautier éditeur

Une édition stéréotype, « produit de doux volontaires »

Déjà évoqué dans plusieurs articles sur ce blog, voici un nouvel exemple de livre imprimé en stéréotypie, procédé inventé au 18e siècle mais qui s’est vraiment développé au début du 19e siècle. Ce Nouveau Testament sort de l’imprimerie de Firmin Didot en 1813 et porte fièrement sur sa page de titre la mention « édition stéréotype,… Lire la suite Une édition stéréotype, « produit de doux volontaires »

La Sainte Bible racontée par un Auvergnat

La Sainte Bible racontée par un Auvergnat fait partie de ces ouvrages qui se développent à partir des années 1880 en France contre les dogmes, la religion catholique ou les Ecritures, utilisant la caricature et la satire, le tout appuyé par l’illustration.   Plusieurs facteurs expliquent ces éditions selon Guillaume Doizy : une explosion de… Lire la suite La Sainte Bible racontée par un Auvergnat

Reliure : dos et couvertures conservés sur un livre du 19e siècle

L’habitude de conserver le dos et les couvertures (plats) d’un livre broché (1ère de couverture, 4ème de couverture) avant sa reliure commence au milieu du 19e siècle. Sous l’Ancien Régime en France, le livre pouvait être vendu en feuilles, broché sous couverture d’attente ou encore relié. Comme je le rappelle dans un précédent article sur… Lire la suite Reliure : dos et couvertures conservés sur un livre du 19e siècle

Là-bas par Joris-Karl Huysmans : petite recension des livres cités par l’auteur

Pour faire suite à l’article de Léo consacré à la bibliothèque de Jean des Esseintes, je me suis livré au recensement des livres auxquels l’auteur fait allusion, dans son roman Là-bas qui fut publié quelques années plus tard (1891). Le personnage central du récit est l’écrivain Durtal (un double de l’auteur), que l’on retrouvera dans… Lire la suite Là-bas par Joris-Karl Huysmans : petite recension des livres cités par l’auteur

Catalogue des nouvelles publications d’Isidore Pesron, libraire-éditeur parisien de « seconde zone »

Isidore Pesron fut un modeste mais durable libraire-éditeur parisien du 19e siècle. Il fut actif entre 1831 et 1852 environ, selon les recherches que j’ai faites dans quelques catalogues. Il est installé en 1834 à Paris au 13 rue Pavée-Saint-André-des-Arts (rue Séguier aujourd’hui) sous la dénomination de Maison de commission et librairie d’Isidore Pesron, ancienne maison… Lire la suite Catalogue des nouvelles publications d’Isidore Pesron, libraire-éditeur parisien de « seconde zone »

Une affaire de famille : les enfants Galles, imprimeurs-libraires à Vannes

  « L’ancienne maison Galles restait la plus importante de la ville et du département. Depuis le décès de Jean-Baptiste Galles, survenu en novembre 1801, elle était gérée par l’avocat et notaire René Jollivet, oncle et tuteur des six enfants Galles… » Patricia Sorel. La révolution du livre et de la presse en Bretagne : 1780-1830 Parfois… Lire la suite Une affaire de famille : les enfants Galles, imprimeurs-libraires à Vannes

La contrefaçon belge de livres à l’époque romantique

Englués dans une crise de surproduction, de coût et de pratiques éditoriales faisant multiplier les volumes d’une édition comme des petits pains, les éditeurs français voient l’arrivée dans les années 1810 de concurrents belges qui vont bouleverser le paysage éditorial. A l’époque les droits d’auteur ne traversaient pas les frontières et les éditeurs belges pouvaient… Lire la suite La contrefaçon belge de livres à l’époque romantique