Avis sur la stéréotypie – Marque de l’imprimeur et fondeur de caractères Louis-Etienne Herhan

    Petit texte introductif au dos d’une page de faux-titre pour une édition stéréotype de 1811, exécutée selon le procédé d’Herhan. Louis-Etienne Herhan (1768-1854), imprimeur-libraire et fondeur, inventa ce procédé en 1800 qui rivalisa en France avec celui de Didot un temps avant d’être abandonné à cause de son coût élevé. Gage de ce… Lire la suite Avis sur la stéréotypie – Marque de l’imprimeur et fondeur de caractères Louis-Etienne Herhan

D’un bandeau gravé sur bois reproduit par clichage ou comment réutiliser un ornement typographique

Cet article fait suite à celui publié en juin 2014 sur Gritner, un mystérieux graveur sur bois au 18e siècle. Depuis sa parution, j’ai reçu de la part de M. Forestié les précisions suivantes : « Je viens de lire votre article (…) consacré au graveur sur bois Gritner. Vous y rapportez que Françoise Weil dans… Lire la suite D’un bandeau gravé sur bois reproduit par clichage ou comment réutiliser un ornement typographique

L’édition stéréotype

  Le stéréotype ou cliché en imprimerie est une « forme en relief obtenue par moulage pour effectuer des impressions » (source Wikipedia). La stéréotypie (ou clichage) est donc un procédé d’imprimerie qui évite une composition lettres à lettres des pages au moyen de caractères d’imprimerie. Ici il s’agit de « créer, d’après une composition unique formée par… Lire la suite L’édition stéréotype

De l’avantage des caractères mobiles sur le clichage au 19e siècle

Dictionarium latino-gallicum = Dictionnaire latin-français, composé sur le plan de l’ouvrage intitulé : Magnum totius latinitatis lexicon, de Facciolati,…par FR [François Joseph Michel] Noël ,… Paris : Le Normand, 1843. 1 vol. (XIII-1018 p.) ; 8° A priori rien d’exceptionnel pour ce dictionnaire latin-français de 1843, un classique de l’époque utilisé en classe. Par contre… Lire la suite De l’avantage des caractères mobiles sur le clichage au 19e siècle