Le papier de soie ou serpente utilisé pour protéger les gravures dans les livres

« Avec cette feuille diaphane – mais aucun adjectif ne convient tout à fait : elle laisse entrevoir, elle est moins que diaphane, bien plus que translucide –, me voilà devant ce qui m’aimante : le pâle, les transparences imparfaites, le palpable dans sa fragilité, la macule, l’empreinte. » Dominique Autié La serpente ou papier à la serpente ou encore… Lire la suite Le papier de soie ou serpente utilisé pour protéger les gravures dans les livres

Ombilics, cornières, fermoirs, lanières… protéger la reliure

Un livre relié a plus de chances de survie qu’un livre non relié. C’est la principale fonction de la reliure, au-delà de son aspect esthétique bienvenu (et recherché). La reliure est l’art de rassembler les feuilles d’un livre (assemblées en cahiers), de les coudre ensemble, de lui donner une belle (ou non) enveloppe (peau, papier… Lire la suite Ombilics, cornières, fermoirs, lanières… protéger la reliure