Les lettrines dans les livres anciens : classement et diversité des thèmes


C’est en tombant sur un article publié par le blog de la BU droit-lettres de Grenoble que l’idée m’est venu de reparler des lettrines et d’essayer de vous proposer un (modeste) vade-mecum pour leur description et leur identification.

Petit rappel : une lettrine est une « lettre d’une force de corps supérieure au reste du texte, parfois ornée, employée comme lettre initiale du premier mot d’un chapitre ou d’un paragraphe » (Paul-Marie Grinevald).

Les lettrines sont variées et ont évolué au cours des siècles. Plusieurs classements ont été entrepris qui permettent une recherche précise dans diverses bases d’ornements tels la base Passe-Partout, les ornements typographiques de Pierre Mouriau de Meulenacker, la base Fleuron…).

La base Fleuron qui regroupe en majorité des ornements typographiques suisses, propose des options de recherche très détaillées comme on peut le constater sur cette copie d’écran :

En voici le détail :

– recherche par ville

– recherche par imprimeur

– période

– taille (largeur et hauteur en mm)

– nature (taille douce, bloc, mixte, composition)

– alphabet (latin, grec, hébreu…)

– recherche par lettre (champ libre)

– style (romain, gothique, autre)

– teinte de la lettre (blanc, noir, autre)

– fond (blanc, noir, criblé, strié, autre)

– bordure (sans cadre, cadre simple, double, autre)

– thèmes (humain et anges, animal, objets, végétal, trophée, abstrait, indéterminé, monstres, bâtiments, arabesques, vue/ paysage)

Pierre Mouriau de Meulenacker propose lui sur son site une base d’ornements typographiques permettant une recherche notamment par motifs et par formes. Voici les motifs principaux qui sont proposés : armoiries, aquatique, animaux, bâtiments, motifs décoratifs, paysages, personnages, trophées, végétaux, vases et divers.

A partir de ces deux exemples j’ai relevé  les informations importantes à indiquer (selon moi) quand on veut décrire une lettrine  :

– la lettre de l’alphabet (en précisant l’alphabet s’il n’est pas latin)

– la taille en mm (hauteur et largeur)

– la source (dans quel document se trouve cette lettrine)

– la bordure (sans cadre, cadre simple, double, autre)

– la méthode de gravure (sur bois ou sur cuivre)

– le thème ou le motif présent : lettrines animalières, lettrines à motifs décoratifs (soleil, fontaine, coeur…), lettrines à bâtiments, lettrines historiées, lettrines à armoiries, lettrines végétales, lettrines à figures et personnages, lettrines à trophées, lettrines à paysage, lettrines à composition typographique, lettrines simples.

lettrines animalières

lettrines à motifs décoratifs (baldaquin, soleil, fontaine, coeur…)

lettrines à bâtiments

et à composition typographique…

lettrines historiées

lettrines à armoiries

amoiries ou trophées ?

lettrines végétales

lettrines à figures et personnages

lettrines à trophées (armes, art et musique, outils)

lettrines à paysage

lettrines à composition typographique

lettrines simples

PS : Pierre Mouriau de Meulenacker me donne le mot de la fin : « Plusieurs bases de données d’ornements existent sur internet : Moriane à Liège, Maguelone à Montpellier, Passe-Partout en Suisse et peut-être d’autres. Il est cependant regrettable que l’on n’ait pas réussi à se mettre d’accord sur une méthode de classement et une présentation uniformisée. » Ceci n’est donc qu’une modeste proposition de ma part.

Léo Mabmacien

Publicités

6 réflexions au sujet de « Les lettrines dans les livres anciens : classement et diversité des thèmes »

  1. […] Les lettrines dans les livres anciens : classement et diversité des thèmes « BiblioMab : le monde… lettrines animalières – le thème ou le motif présent : lettrines animalières, lettrines à motifs décoratifs (soleil, fontaine, coeur…), lettrines à bâtiments, lettrines historiées, lettrines à armoiries, lettrines végétales, lettrines à figures et personnages, lettrines à trophées, lettrines à paysage, lettrines à composition typographique, lettrines simples. […]

  2. J’ai un faible pour les lettrines animalières ; allez donc savoir pourquoi ;-)) Très bon lien. Merci Léo. Pierre

  3. Merci à tous les deux. Je suis comme vous Pierre pour les lettrines animalières…

    Léo

  4. J’aime bien les lettrines historiées, montrant des scènes de la vie quotidienne, comme celles dessinées par Guillaume II Le Roy dans une édition de Térence que j’avais présentée sur le BM.
    Merci Leo pour la découverte de ce site. (vous etes très « base suisse » en ce moment. :)
    Textor

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s