Une permission simple accordée à l’édition d’un livre au 18e siècle

Voici un cas plutôt rare d’une permission simple accordée à un imprimeur-libraire au XVIIIe siècle. Mise en place à partir de 1701 et revue en 1777, la permission simple autorise pour une durée de 5 ans (3 ans avant 1777) l’impression d’un texte « libre de droits » moyennant finances mais sans garanties de non-concurrence. Pour plus… Lire la suite Une permission simple accordée à l’édition d’un livre au 18e siècle

Jacques Garrigan, imprimeur-libraire à Avignon

La ville d’Avignon fut un centre important d’édition au 18e siècle jusqu’en 1777 (voir l’article suivant pour rappel), permettant à des imprimeurs-librairies de pratiquer abondamment la contrefaçon, la ville étant alors hors du territoire français. Jacques Garrigan, installé place Saint-Didier développa un commerce important, imprimant de nombreuses pièces de théâtre. Né le 9 janvier 1725… Lire la suite Jacques Garrigan, imprimeur-libraire à Avignon

L’écho des lois [en France] : du parchemin à internet

Sans reprendre les articles assez nombreux déjà parus sur internet et dans la presse, la parution de l’Echo des lois : du parchemin à Internet par la Documentation française devrait vous intéresser. Nul besoin d’être un spécialiste du droit pour parcourir cet ouvrage qui retrace le parcours des lois en France, des racines romaines de… Lire la suite L’écho des lois [en France] : du parchemin à internet

Une signature contre les contrefaçons de livres sous l’Ancien régime

Les Principes généraux et raisonnés de la grammaire françoise de Pierre Restaut (1696-1764) est un des best-sellers du 18e siècle en France. Il a connu de nombreuses éditions, réimpressions et également des contrefaçons. Sur l’édition que je vous présente (indication de 10e édition ?) l’adresse sur la page de titre est la suivante : « A… Lire la suite Une signature contre les contrefaçons de livres sous l’Ancien régime

La contrefaçon des livres sous l’Ancien Régime : savoir reconnaître une contrefaçon

« La contrefaçon se signale rarement comme telle » (Silvio Corsini) La contrefaçon des livres sous l’Ancien Régime en France est un sujet passionnant à étudier mais qui peut s’avérer chronophage et finir en mal de tête pour qui se prend au jeu des identifications. J’espère que ce ne sera pas le cas avec cet article qui… Lire la suite La contrefaçon des livres sous l’Ancien Régime : savoir reconnaître une contrefaçon

Permissions, approbations, privilèges, censure avant la Révolution française : l’édition sous contrôle

Nous allons voir ensemble la réglementation en France de l’édition, principalement la réglementation en cours avant la révolution de 1789. Car il y’a bien un avant et un après la Révolution française. Il faut savoir qu’à partir du moment où une réglementation s’élabore, une censure s’instaure quel que soit le régime ou pouvoir en place.… Lire la suite Permissions, approbations, privilèges, censure avant la Révolution française : l’édition sous contrôle

Des imprimeurs de province (l’imprimerie à Bourges avant la Révolution)

Je suis tombé par hasard sur un site personnel relatif à la famille Toubeau de Maisonneuve dont l’un des représentants fut Jean Toubeau (1628?-1685), imprimeur-libraire qui exerça à Bourges et écrivit notamment un traité des Institutes du droit consulaire. Les institutes du droit consulaire, ou La jurisprudence des marchands … par Jean Toubeau,… 2e éd.… Lire la suite Des imprimeurs de province (l’imprimerie à Bourges avant la Révolution)

En bref : Grandville s’expose, un cabinet de lecture, une librairie de livres anciens et modernes originale, le discours du livre

La bibliothèque municipale de Nancy propose en ligne une exposition consacrée à Grandville, dessinateur et caricaturiste célèbre du 19e siècle. Né à Nancy en 1803 il a illustré de nombreux livres de Balzac, La Fontaine, Béranger, Florian…. et a participé au recueil des Scènes de la vie privée et publique des animaux, ouvrage qui parut… Lire la suite En bref : Grandville s’expose, un cabinet de lecture, une librairie de livres anciens et modernes originale, le discours du livre