Glossaire du papetier

Jean-Claude Emile Perrin est l’auteur et également son propre éditeur (à Bousbecque) d’un « Glossaire du papier : dictionnaire des mots et des expressions usités par le papetier, depuis l’invention du papier à ce jour, des principales sortes de papier, des noms des personnages et des lieux qui ont marqué l’histoire du papier » et dont la… Lire la suite Glossaire du papetier

Ex-machina : base de données consacrée aux presses à imprimer

Le Musée de l’Imprimerie et de la Communication Graphique à Lyon propose sur son site une base de données consacrée aux presses à imprimer,  « sur une période historique allant des débuts de l’imprimerie jusqu’à la fin du 20e siècle. Les recherches de machines peuvent être effectuées au moyen d’un système associant saisie libre, index et… Lire la suite Ex-machina : base de données consacrée aux presses à imprimer

Des pages en papier chandelle dans les livres anciens

Voici un exemple intéressant de livre (pièce de théâtre imprimée en 1803) comportant un cahier de 8 pages avec un papier différent des autres pages. Le papier utilisé est gris bleuté. On l’appelle le papier chandelle ou papier à chandelle, un papier de mauvaise qualité qui est juste bon à envelopper des chandelles nous dit… Lire la suite Des pages en papier chandelle dans les livres anciens

Relié par Bradel : les étiquettes de la famille Bradel dans les livres anciens

Les Bradel forment une grande famille de relieurs qui ont connu leur heure de gloire au début du 19e siècle, laissant à la postérité la fameuse reliure à la Bradel. Voici quelques étiquettes provenant de plusieurs relieurs (ou ateliers) portant le nom de Bradel, relieurs à redécouvrir. Commençons par  Bradel L’ Aîné, relieur de la… Lire la suite Relié par Bradel : les étiquettes de la famille Bradel dans les livres anciens

Le papier de soie ou serpente utilisé pour protéger les gravures dans les livres

« Avec cette feuille diaphane – mais aucun adjectif ne convient tout à fait : elle laisse entrevoir, elle est moins que diaphane, bien plus que translucide –, me voilà devant ce qui m’aimante : le pâle, les transparences imparfaites, le palpable dans sa fragilité, la macule, l’empreinte. » Dominique Autié La serpente ou papier à la serpente ou encore… Lire la suite Le papier de soie ou serpente utilisé pour protéger les gravures dans les livres

Changement de régime : la Nation, la Loi, le Roi, la Constitution

La Révolution française qui débuta le 5 mai 1789 entraîna parmi d’autres bouleversements  un changement des symboles du pouvoir. Tout le monde sait que la fleur de lys était (et est encore) l’emblème de la royauté française et de l’Ancien Régime. Dans le domaine de la signature des documents officiels et donc de leur authentification,… Lire la suite Changement de régime : la Nation, la Loi, le Roi, la Constitution

Pièces de titre, titres manuscrits et dos des livres anciens

Dans les Connaissances nécessaires à un bibliophile, Edouard Rouveyre fait un point sur les titres inscrits sur les dos des livres. Il avertit les bibliophiles du soin à apporter au titre inscrit sur le dos d’un volume lors de la reliure d’un livre : titres exacts, sans fautes d’orthographe et sans abréviations ridicules ou incompréhensibles.… Lire la suite Pièces de titre, titres manuscrits et dos des livres anciens

Un bandeau gravé sur bois signé H dans un livre ancien

Il ne s’agit pas ici du nom du graveur de ce bandeau ou de l’imprimeur propriétaire du bois mais du H du roi Henry III intégré au collier des chevaliers de l’Ordre du Saint-Esprit entourant les armes de France et de Navarre (voir les commentaires de cet article). Rémi Jimenes évoque ces initiales et ornements… Lire la suite Un bandeau gravé sur bois signé H dans un livre ancien

Les commandements du compositeur typographe

Le travail de compositeur typographe n’était pas facile lorsque les journaux et les livres étaient composés à la main, caractère par caractère : « courbé sur sa casse chargée de lettres minuscules, dans le demi-jour d’un atelier généralement incommode et malsain, l’ouvrier imprimeur, en longue blouse noire, s’évertuait toute la journée (des journées de 12 ou… Lire la suite Les commandements du compositeur typographe

Dorure et dos à la grotesque dans les livres anciens

Le dos « à la grotesque » désigne un dos (partie du livre où se trouvent le titre et le nom de l’auteur) portant un décor répété sur tout le dos, décor dont « le motif est constitué d’une série de tortillons orientés dans le même sens, s’harmonisant en vaguelettes, et s’enroulant sur un ou plusieurs petits points… Lire la suite Dorure et dos à la grotesque dans les livres anciens